• Expérience

    Une association caritative britannique a fait une expérience très risquée dans les rues de Londres.

    Elle a envoyé un homme portant une pancarte « Fuck the poor » (traduit par « j’emmerde les pauvres« ). Interloqués par l’affiche, les passants s’arrêtent pour dire qu’ils sont révoltés et qu’ils sont écœurés.

    Plus tard, le même homme a porté une autre pancarte où était inscrit « Help the poor ». On voit que très peu de personnes s’arrêtent. 

    « 10 stratégies de manipulation des massesPinceaux suspendus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :