• votre commentaire
  • Iceberg plastique


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Partir en vacances à l’autre bout du monde, sur une île déserte. Aller se prélasser des jours durant au soleil sur une plage de sable blanc dont la finesse dépasse toutes les espérances. Revêtir un masque et un tuba pour aller admirer les poissons multicolores. Et se faire servir des mojitos à l’apéro, les doigts de pieds en éventail. Aaaah, ne serions-nous pas en train de décrire les Maldives, à tout hasard ?

    maldives

    Archipel paradisiaque prisé depuis bien longtemps par les amoureux et autres touristes majoritairement européens et richissimes, derrière le paysage carte postale se cache une très vilaine réalité.

    Impossible pour les touristes de croiser quelques uns des 350 000 habitants des Maldives. Deux mondes se font face de chaque côté de la plage, avec d’une part les touristes venus se détendre, et de l’autre les Maldiviens emprisonnés par le régime islamique extrémiste. La charia qui y est appliquée est parmi l’une des plus strictes au monde, et n’a fait qu’empirer avec les années.

    En 2012, le gouvernement en place est renversé par les milices islamistes avec le soutien de l’armée, et installent des règles sociales, culturelles et doctrinales un peu trop excessives. Depuis toujours aux Maldives, l’islam est la religion d’État et dessine les contours d’une région du monde qui n’a pas évolué.

    Les viols, les arrestations arbitraires, la censure islamique, les mariages précoces dès l’âge de 9 ans, l’exploitation des immigrés dans les hôtels de luxe réservés aux touristes, sont autant de faits bien concrets mais pourtant occultés. En avril 2015, le journal The Indian Express affirme même que plus de 200 Maldiviens seraient partis combattre en Irak et en Syrie, ces derniers faisant partie des milices qui renversèrent le gouvernement en 2012.

    maldivesEn mars 2013, une adolescente de 15 ans qui a été victime de viol a été condamnée à 100 coups de fouet sur la place publique et 8 mois d’assignation à résidence. Motif de la condamnation : coupable d’avoir eu des relations sexuelles hors mariage.

    La charia appliquée aux Maldives depuis des années a été mise en lumière à l’international lorsqu’en 2014, la peine de mort pour les enfants a été rétablie par le président au pouvoir depuis 2013. Abdulla Yameen Abdul Gayoom déclare le 27 avril 2014 que « le meurtre doit être puni par le meurtre » pour justifier le rétablissement de la peine de mort dès l’âge de 7 ans avec comme date butoir le jour du 18ème anniversaire.

    Aussitôt, la Fédération Internationale des Droits de l’Homme s’exclame que la peine de mort est une « atteinte énorme aux droits de l’Homme internationaux », et le Haut-Commissariat des Nations Unies fait part de sa « profonde inquiétude ». Cependant, rien ne change…

    Le tourisme étant la principale ressource économique des Maldives et les européens les principaux touristes concernés, il n’est pas si étonnant de constater que finalement, tout reste figé. Giuseppe Di Bella, un historien, a pourtant tenté de faire réagir les masses en appelant au boycott des tours opérateurs :
    « La principale ressource des Maldives est le tourisme. Je me vois très mal me prélasser sur les plages de ce paradis tropical de carton-pâte, sans me soucier du sort funeste qui pourrait être réservé à ses habitants, mineurs et enfants compris. Je refuse de contribuer à l’essor économique d’un tel pays. ».

    maldivesÀ Malé, capitale des Maldives, le port du maillot de bain est interdit sur la plage.

    Un beau coup de gueule, qui n’a pas eu le résultat escompté.
    Malheureusement, la peine de mort est aujourd’hui toujours légale, les lapidations sur la place publique aussi, de même que l’exploitation des plus faibles.

    Résultat : une liberté d’expression quasi inexistante, une persécution récurrente des journalistes, une politique locale trop bancale, et une maltraitance à l’égard de la femme et des enfants qui ferait pâlir les touristes les plus coriaces.

    copié/collé de www.opnminded.com


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, le cri d’alarme d’Erwann Menthéour est à mettre entre toutes les mains. Ce journaliste vient en effet de publier un livre salutaire concernant la santé et l’alimentation de nos enfants. Et si le tableau qu’il dresse peut sembler particulièrement sombre, les solutions qu’il propose sont, elles, particulièrement lumineuses…

    Ce livre coup de poing s’intitule, Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants ?  Une proposition pleine de bon sens qui repose autant sur un constat effrayant que sur des perspectives réjouissantes.

    Le 26 janvier dernier, Erwann Menthéour était l’invité du journal de 13h de France 2. Un passage bref mais dense, énergique et convaincant. Regardez :


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • En 20 ans, 40 % de moins de spermatozoïdes chez les hommes !

    Effet d'un herbicide sur les tétards, ils sont devenus hermaphrodites !
    Déclin de la population mondiale des amphibiens, et l'homme ?

    Les perturbateurs endocriniens ont envahi notre quotidien ! Le plastique y contribue...

    Comment les phtalates se retrouvent dans le sang humain ! Cosmétiques... aïe !


    votre commentaire
  • 1. Il a été obligatoire de construire des abris privés dans le sous-sol de chaque maison, ou de payer sa place dans le sous-sol de quelqu'un d’autre. Mais cette mesure a été abandonnée.

    Il est obligatoire de construire des abris privés dans le sous-sol de chaque maison, ou de payer sa place dans le sous-sol de quelqu'un d'autre.
    Johannes Simon / Getty Images

    2. Le drapeau du pays est carré et non rectangle. Parce que voilà.

     25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @jazzy_preisig

    3. Après avoir fini plusieurs semaines de formation militaire, les réservistes peuvent ramener leur fusil d’assaut (un SIG 550) chez eux. Selon l’armée Suisse, fin 2010, il y aurait environ 650.000 chez des particuliers.

     Après avoir fini plusieurs semaines de formation militaire, les réservistes peuvent ramener leur fusil d'assaut (un SIG 550) chez eux. Selon l'armée Suisse, fin 2010, il y aurait environ 650.000 chez des particuliers.
     imgur.com

    4. Il est tout à fait normal de partager votre buanderie avec vos voisins. Le pays est peut-être riche, mais il y a un emploi du temps indiquant l’heure à laquelle vous devez faire votre lessive dans quasiment chaque immeuble.

    Il est tout à fait normal de partager votre buanderie avec vos voisins. Le pays est peut-être riche, mais il y a un emploi du temps indiquant l'heure à laquelle vous devez faire votre lessive dans quasiment chaque immeuble.
    exildynamo53 / Via instagram.com
    Tout le monde connaît ça: frapper chez votre voisin pour demander une heure de plus, parce que vous pouvez attendre jusqu'à 10 jours avant d’avoir un nouveau créneau.

    5. Il y a des instructions spécifiques pour attacher les déchets papier.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @da_frei

    6. Dans la campagne, les déchets papier sont récoltés par les scouts ou d’autres groupes de jeunes.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @dajanaa_15

    7. Si vous souhaitez avoir un cochon d’Inde comme animal de compagnie, vous devrez en acheter au moins deux. Il y a même une loi qui vous y oblige.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @anjaniederklopfer

    8. La boisson gazeuse nationale est faite à base de petit lait. Ouais.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @buindercuncornas

    9. Les membres du gouvernement Suisse prennent parfois les transports en commun pour aller travailler, sans gardes du corps.

    25 bizarreries nationales suisses
    Didier Burkhalter, ancien président de la Suisse, attendant son train de Neuchâtel à Berne.
    Ralph Straumann @rastrau

    10. Les femmes enceintes doivent travailler jusqu'à leur terme, sauf si leur médecin leur permet de partir plus tôt.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @rafaelasnaedelchen

    11. La propreté est quelque chose de très Suisse. Vous avez peu de chances de tomber sur une rue sale.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @phwampfler

    12. Dans les transports, au lieu «Ça vous dérangerait pas de poser votre sac par terre!» si quelqu’un occupe un siège de trop, vous demandez gentiment «Ce siège est-il occupé s’il-vous-plaît?».

     25 bizarreries nationales suisses
    Paramount Pictures / Via giphy.com

    13. Les Suisses votent tous les quatre mois: parfois pour des politiques extrêmement complexes qui peuvent être un peu compliquées à comprendre.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @michaelmarugg

    14. En Suisse allemande, certains villages votent même à main levée.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @pascal_landert

    15. Vous étudierez le français, l’allemand ou l’italien pendant au moins cinq ans, mais vous passerez directement à l’anglais si vous rencontrez quelqu’un d’une langue maternelle différente.

    Vous étudierez le français, l'allemand ou l'italien pendant au moins cinq ans, mais vous passerez directement à l'anglais si vous rencontrez quelqu'un d'une langue maternelle différente.
    sun4melanie / Via instagram.com

    16. Le ski est une obsession nationale. Des bambins sur les pistes? Pas un problème, les enfants apprennent en général à skier à l’âge de trois ans.

    25 bizarreries nationales suisses
     Instagram: @evercover_helmet_covers

    17. Le service militaire est obligatoire. Encore aujourd'hui.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @reeko_g

    18. Il existe des «Robidogs»: ce sont des poubelles vertes destinées en particulier, mais pas uniquement, aux crottes de chien.

    25 bizarreries nationales suisses
    Instagram: @matitjahu1

    19. Les minarets sont interdits par la constitution depuis 2009, la majorité des personnes ayant voté pour cette interdiction.

    Les minarets sont interdits par la constitution depuis 2009, la majorité des personnes ayant voté pour cette interdiction.
    Wikimedia: Nadf / Via de.wikipedia.org
    Il y a quatre minarets au total, l’un d’eux en photo ci-dessus.

    20. Il existe beaucoup de dialectes en Suisse, et visiblement, ils n’ont pas été créés pour être écrits.

    Il existe beaucoup de dialectes en Suisse, et clairement, ce n'a pas vraiment été créée pour être écrite.
    zuerich_myth / Via instagram.com

    21. Beaucoup de dialectes on disait? Surtout que le pays est assez petit. Par exemple, il y a plus de 30 mots pour dire trognon de pomme en Suisse allemand.

    Beaucoup de dialectes on disait? Surtout que le pays est assez petit. Par exemple, il y a plus de 30 mots pour dire trognon de pomme en Suisse allemand.
    ailan_nina / Via instagram.com

    22. À l’école, les élèves doivent choisir entre couture, travaux manuels et cuisine.

    À l'école, les élèves doivent choisir entre couture, travaux manuels et cuisine.
    Cuisine Helvetica / Via instagram.com

    23. L’abréviation du pays est CH signifie Confoederatio Helvetica en latin. Une langue que plus personne ne parle. Normal, nan?
    Mais en français : Confédération Helvétique.

    L'abréviation du pays est CH signifie Confoederatio Helvetica en latin. Une langue que plus personne ne parle. Normal, nan?
    freezinglightstudio / Via instagram.com
     
    Ce post a été traduit de l’anglais.
     
     

    votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique