• Recevoir mon infolettre, cliquer ici2012-09Christ

    Bonjour,

    Je suis Christiane Kolly de Suisse. Pour moi, les gens, les animaux, la planète, les astres, et bien d'autres choses, tout cela ne fait qu'un et mérite que l'on y porte une grande attention. C'est pour cela que j'ai créé ce blog, pour la planète.

    Pourquoi Merline, et bien j'adore la mythologie, les histoires, les métaphores, les contes, l'écriture, la musique et j'ai trouvé joli de mettre un féminin à Merlin.

    J'ai vécu 6 mois à Damanhur, une fédération de communutés en Italie du nord, à 100 km au sud d'Aoste.

    Je rêve de vivre dans une grande maison avec une vingtaine d'autres personnes, à s'entraider, à cultiver un jardin, à élever des poules pour les oeufs, des petits animaux...

    J'aime aussi l'épanouissement personnel, l'écriture, la musique, et les rires

    En tant que thérapeute, guide, accompagnatrice ou éveilleuse de conscience, parce que entraîneuse, le mot est pris pour autre chose... par des entretiens des ateliers ou lors de conférences j'ai le bonheur de vous transmettre ce que j'ai appris d'abord pour moi-même. 
    Mais oui, même si j'avais décidé de le faire pour les autres, j'ai été la première bénéficiaire. On ne peut transmettre que ce que l'on a expérimenté soi-même.

    Mon premier blog était devenu trop grand...

    Vous pouvez m'écrire :
    chr.kolly@gmail.com

    Que votre journée soit lumineuse et je lance sur elle une pluie de pétales de fleurs de toutes les couleurs...

    l homme doit seulement decouvrir

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Dans cette école de Tokyo, les enfants de cinq ans provoquent des embouteillages et des lucarnes sont prévues pour le Père Noël. Rencontrez la plus mignonne des maternelles au monde, conçu par l'architecte Takaharu Tezuka. Dans cette charmante conférence, il nous guide à travers un processus de conception qui permet vraiment aux enfants d'être des enfants.


    votre commentaire
  • quand le sang de tes veines

    votre commentaire
  • "La mort d’un sol se fait en trois étapes. En premier lieu arrive la mort biologique, elle est la plus commune. Elle commence avec les apports d’engrais et le labour qui favorisent la minéralisation de la matière organique et fait chuter sa teneur dans le sol. Privée de nourriture, la biomasse de la faune du sol s’effondre. Depuis la sortie de la deuxième guerre mondiale, l’utilisation massive des pesticides (herbicides, insecticides, fongicides, etc.) a engendré un effondrement des populations de vers de terres, de la microfaune (collembole, mille-pattes, cloporte, etc.…), des champignons et des microbes. Depuis que le Laboratoire d’analyses microbiologiques des sols (LAMS) dirigé par Claude et Lydia Bourguignon a commencé ses recherches dans les années 1990, une baisse régulière de l’activité biologique des sols agricoles français a été observée. Pour certains d’entre eux, on ne mesure plus aucun signe de vie microbienne. Les populations de vers de terre quant à elles se sont effondrées en passant de 2 t/ha à moins de 200 kg/ha. La formation du complexe argilo-humique n’est alors plus assurée et l’on rentre dans la deuxième phase de mort d’un sol, sa mort chimique." (Source CGE-Grand Angle n°15)

    Vidéo Alerte à Babylone avec Claude Bourguignon

    Vidéo Où va le Monde de Claude Bourguignon (16:33mn)

    Vidéo Microbiodiversité - Vie et mort des sols
    expliquée par Lydia et Claude Bourguignon

    Vidéo Solutions locales pour un désordre global.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique