• Vous souhaitez construire votre panneau solaire ? Rien de plus simple ! Il suffit de suivre les instructions de ce kit... très accessible !

    Crédit photo : Sunberry
     
    Contrairement à l’énergie solaire photovoltaïque, le solaire thermique capte l’énergie solaire et la transforme en eau chaude. Une fois produite, cette eau peut chauffer un logement, une piscine ou préchauffer l’eau chaude sanitaire. Une technique qui permet d’exploiter les rayons du soleil au maximum :

    « Quand le soleil donne 1000W de puissance, un panneau solaire thermique capte 600W d’énergie, un panneau photovoltaïque atteint difficilement 150W. »

    Pas besoin de compétences techniques particulières, Marc Boileau assure avoir rendu la fabrication la plus simple possible pour que chacun puisse s’en sortir. Environ 3 heures sont nécessaires pour réaliser un panneau grâce à des tutoriels que l’on peut suivre en ligne !

    Crédit photo : Sunberry
     
    Les matériaux nécessaires à la construction des panneaux sont faciles à trouver et peu nombreux. Mais ce qui frappe le plus, c’est le prix : ils sont 14 fois moins chers que les panneaux solaires photovoltaïques :

    « On arrive à un coût de fabrication de moins de 40€ pour un panneau de 2,6m² qui produit jusqu’à 1300W de chaleur solaire ! De quoi chauffer de grosses quantités d’eau, hiver comme été. »

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • S’il est des nutriments à l’intérieur desquels se trouvent concentrées des substances vitales, ce sont bien les graines germées. 
    Véritables aliments/santé, riches en vitamines, minéraux et autres oligoéléments, elles comblent efficacement certaines carences dues à une alimentation pas toujours bien équilibrée…

    Outre ses bénéfices intrinsèques, les graines germées possèdent l’avantage de pouvoir se stocker facilement sans se dégrader. Il est possible aussi de les faire germer facilement chez soi, quel que soit le lieu d’habitation, leur entretien ne prenant que peu de temps.

    Graines germees

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE POUVOIR BENEFIQUE DES ENZYMES
    Les graines germées renferment en quantité étonnante des protéines singulières : les enzymes. Là réside leur secret médicinal. En effet, les enzymes sont connues pour permettre les réactions chimiques nécessaires au fonctionnement physiologique et biologique du corps. Il a été constaté une augmentation enzymatique conséquente chez des peuplades vivant en harmonie avec la nature et consommant une grande quantité d’aliments crus. D’autre part, le niveau d’amylase de la salive est, dans les pays industrialisés, 30 fois plus élevé chez un homme de 25 ans que chez un homme de 80 ans. Une telle différence est amoindrie selon la façon de se nourrir. Il y aurait donc un lien entre la faible consommation d’enzymes et le vieillissement. La nature est très bien faite puisque les graines germées, aliments vivants par excellence, permettent une assimilation et une digestion de superbe qualité.

    DES VERTUS DIETETIQUES
    Plutôt que la quantité, les graines germées cultivent la qualité. Effectivement, leurs vertus nutritionnelles évitent les problèmes liés à une ingestion abondante de nourriture, tout en facilitant le travail de digestion. Des sportifs de haut niveau ont constaté l’efficacité énergétique de la consommation de graines germées. En outre, elles contribuent à la fonte des mauvaises graisses, comme en témoigne une cure de tournesol germé. Non seulement la balance atteste d’un changement positif mais l’organisme tout entier bénéficie, en parallèle, d’une désintoxication naturelle.

    ET LES JEUNES POUSSES ?
    On appelle jeune pousse une graine germée ayant produit deux folioles vertes. Complémentaire du point de vue nutritionnel, la graine apporte en sus la chlorophylle. Très proche de la structure moléculaire du sang – de par son apport en magnésium –, cette substance en lien avec l’énergie solaire est de fait très bénéfique à l’organisme avec, pour effet, la régénération des cellules.

    TOUTES LES GRAINES QUE VOUS POUVEZ FAIRE GERMER
    AROMATIQUES

    Graine de carvi
    Goût: Son goût est particulier, légèrement anisé. Sa saveur un peu âcre ne laisse jamais indifférent !
    Aspect: De couleur marron clair, c’est une graine plate
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Le carvi facilite la digestion et le transit intestinal. Il est utilisé pour ses propriétés stimulantes, antispasmodiques, expectorantes et fortifiantes. Le carvi est conseillé en cas de règles douloureuses et favorise la lactation
    Préparation / cuisine: Famille du cumin, utilisé comme épice. Carvi, cumin et nigelle ne germent bien que si leurs graines sont de récolte récente. Les graines de carvi s’entendent particulièrement bien avec les pommes de terre, le chou sous toutes ses formes, les carottes, les betteraves et les champignons ainsi qu’avec les saucisses et les viandes grasses (mouton, porc, canard, oie).
    Effets: Traditionnellement utilisé comme remède contre les maux d’estomac. Favorise la digestion, calme les douleurs spasmodiques gastro-intestinales, combat les flatulences, soigne l’inappétence, les dyspepsies nerveuses, l’aérophagie, le météorisme et les parasites intestinaux.

    Graine de coriandre
    Goût: légèrement sucré, agréable et rafraîchissant.
    Aspect: Rondes et creuses de couleur marron clair.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 10 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, K sels minéraux (calcium, fer, phosphore, potassium, souffre), oligo-éléments (cuivre).
    Préparation / cuisine: Ces graines sont généralement utilisées entières pour parfumer les saumures, macérations et marinades. Moulues, elles entrent dans la composition du curry. Les graines germées de coriandre agrémentent plats, pâtes, salades et desserts. Le fichier canadien sur les éléments nutritifs signale les propriétés antioxydantes des feuilles de coriandre fraîches, qui contiennent des caroténoïdes, dont le bêta-carotène, absent de la graine elle-même.
    Effets: On lui attribue des vertus digestives, laxatives, toniques, diurétiques, stimulantes, sédatives, aphrodisiaques et antibactériennes.

    Graine de cumin
    Goût: Piquante, un peu amère et très parfumée.
    Aspect: Graine fine plate et courbée en forme de lune.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Renforce le système immunitaire, favorise la lactation des mères allaitantes.
    Préparation / cuisine: Les graines germées de cumin accompagnent universellement les préparations végétariennes sucrées et salées. Curieusement, les graines de cumin semblent imputrescibles. Carvi, cumin et nigelle ne germent bien que si leurs graines sont de récolte récente.
    Effets: Traditionnellement utilisé comme remède contre les maux d’estomac. Favorise la digestion, calme les douleurs spasmodiques gastro-intestinales, combat les flatulences.

    Graine de cumin noir ou nigelle
    Goût: Son goût est particulier, légèrement anisé. Sa saveur un peu âcre ne laisse jamais indifférent !
    Aspect: De couleur marron clair, c’est une graine plate.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Le carvi facilite la digestion et le transit intestinal. Il est utilisé pour ses propriétés stimulantes, antispasmodiques, expectorantes et fortifiantes. Le carvi est conseillé en cas de règles douloureuses et favorise la lactation.
    Préparation / cuisine: Famille du cumin, utilisé comme épice. Carvi, cumin et nigelle ne germent bien que si leurs graines sont de récolte récente. Les graines de carvi s’entendent particulièrement bien avec les pommes de terre, le chou sous toutes ses formes, les carottes, les betteraves et les champignons ainsi qu’avec les saucisses et les viandes grasses (mouton, porc, canard, oie).
    Effets: Traditionnellement utilisé comme remède contre les maux d’estomac. Favorise la digestion, calme les douleurs spasmodiques gastro-intestinales, combat les flatulences, soigne l’inappétence, les dyspepsies nerveuses, l’aérophagie, le météorisme et les parasites intestinaux.

    Graine de fenouil
    Goût: Saveur légèrement anisée. Agréable, parfumé, seul ou à mélanger avec d’autres graines.
    Aspect: Jolie graine striée et de couleur marron clair.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 6 Arrosage (fois par jour): 1
    Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, Riches en fer, phosphore, potassium, cuivre, calcium, manganèse.
    Préparation / cuisine: Les graines germées de fenouil ont une tonalité rafraîchissante qui relève aussi bien le salé que le sucré. Convient bien pour agrémenter un sandwich, une salade, des tomates et des crudités. Conservation 5 jours.
    Effets: Propriétés fébrifuges et antiflatulentes. Particulièrement indiqué en cas de colite, digestion difficile, aérophagie, lourdeurs après les repas. Réputé favoriser la lactation.

    Graine de fenugrec
    Goût: Graines particulièrement aromatiques, épicés avec une petite saveur rappelant celle du curry. Les jeunes pousses ont un goût plus amer.
    Aspect: En forme de petit gravier sa couleur avoisine le beige clair.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Contient des proportions notables de phosphore et de fer, mais aussi du calcium, potassium, sodium et autres composants minéraux, ainsi que des acides aminés essentiels et les vitamines A, B1, B2, B3, B6, B8 et C.
    Préparation / cuisine: Les graines de fenugrec ont une grande longévité, des dizaines d’années sans déperdition de leurs capacités germinatives, ce qui est indéniablement un indice de leur vitalité. Relèvent les préparations salées et sucrées. Pour obtenir de très beaux germes, les baigner au bout de deux ou trois jours, les laver et les replacer dans le germoir. Après récolte, conservation 7 jours au frais.
    Effets: Améliore la circulation du sang, stimule le pancréas, dépuratif du foie et anti-anémique.

    Graine de persil
    Goût: Goût typique de la plante adulte de persil, en plus doux.
    Aspect: Fine petite graine ovale brun-gris.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 10 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, B6, C, K, sels minéraux, Riche en vitamine C et en antioxydants.
    Préparation / cuisine: Le persil met longtemps à germer et demande de la patience. Ensuite il accompagne les crudités et les plats cuits (pommes de terre, céréales, légumes…)
    Effets: Plante riche en huiles essentielles. Il renforce la pousse des ongles et des cheveux. Le suc frais et les germes sont des stimulants musculaires et nerveux, des dépuratifs du sang, antianémiques et vasodilatateurs.

    Graine de raifort
    Goût: Saveur poivrée, goût frais et piquant.
    Aspect: Plutôt sphérique et de couleur marron foncé.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Vitamines A, B, C, sels minéraux, oligo-éléments (silicium). Très riche en vitamine C.
    Préparation / cuisine: Reconnu pour son pouvoir inhibiteur de la croissance des levures et des moisissures.
    Effets: Utilisé pour combattre la fièvre et les états grippaux. Favorise la digestion et la circulation sanguine, dégage les voies nasales. Possède des propriétés diurétiques, antibiotiques, stimulantes et purifiantes.

    CEREALES

    Graine d’amarante
    Goût: La saveur assez neutre, douceâtre, délicate, graine légèrement croquante.
    Aspect: Petite graine jaune moutarde
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Très riche en protéines, elle renferme de la lysine, acide aminé supposé rare dans les céréales. Contient aussi du calcium, phosphore, potassium, fer, zinc, de la vitamine A, B, B9 , C,E. Ne contient pas de gluten.
    Préparation / cuisine: Excellent remplaçant du couscous, ou de toute préparation à base de semoule de blé. S’accommode avec tout (salé, sucré, petits-déjeuners). Bien laver avant et après le trempage à cause de sa tendance à fermenter, rincer abondamment 1 à 2 fois/ jour.
    Effets: Sa consommation favorise la lactation des mères allaitantes. Elle aide à lutter contre l’anémie et la fatigue. C’est une bonne alternative pour les personnes souffrant d’allergie aux albumines des céréales et aux produits laitiers.

    Graine d’avoine
    Goût: goût très doux.
    Aspect: Plutôt plat et d’un beige clair.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Riche en protéines (environ 13-14 %), l’avoine contient du tryptophane. Elle est aussi la céréale la plus dotée en matières grasses (environ 7 %), renfermant un taux important de galacto-lipides, qui auraient un effet bénéfique sur le système nerveux. Teneur très élevée en antioxydants, en vitamines du groupe B et en sels minéraux : fer, calcium, magnésium, phosphore, sodium.
    Préparation / cuisine: Les graines germées d’avoine se consomment à tous les stades de la germination, dès la sortie du germe, crues ou passées à la vapeur. On peut également les sécher et les réduire en flocons.
    Effets: Consommée depuis les temps anciens. Des études ont démontré des propriétés régulatrices de la glycémie et également du taux de cholestérol sanguin, grâce à la beta- glucane, une fibre particulière à l’avoine effet bénéfique sur le système nerveux. Céréale fortifiante améliorant la résistance au froid et à l’humidité, recommandée aux enfants et aux sportifs.

    Graine de blé
    Goût: Goût légèrement sucré et agréable.
    Aspect: Un jaune pale et d’un ovale connu.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Richesse en vitaimine A, mais aussi B2, B6, C et E. On y trouve des protides et des glucides, et plusieurs sels minéraux, principalement : calcium, magnésium, fer, zinc, et enfin des enzymes.
    Préparation / cuisine: Étant donné qu’il existe de plus en plus d’individus intolérants au gluten que contient le grain de blé non-germé, celui-ci a tendance à être allergisant et peut provoquer des sécrétions excessives de mucus. Au cours de la germination, une bonne partie de l’amidon du grain de blé se transforme en sucres simples, mieux tolérés. Le blé germé a une grande valeur nutritive. À consommer tel quel, sous forme de pain et en galettes esséniennes. Le blé se consomme dès l’apparition du petit point blanc et avant que les racines ne se développent. Sa germination s’opère mieux en masse, ce qui est heureux puisqu’on en utilise généralement de plus grandes quantités, pour la fabrication du pain par exemple (germoir rempli alors jusqu’à mi-hauteur).
    Effets: Elle fortifie la peau, les ongles, les cheveux. C’est un puissant régénérateur et purificateur. Conseillé pendant la grossesse et l’allaitement. Cette céréale a une valeur nutritive des plus complètes, à conseiller en cas de fatigue psychique ou physique !

    Graine d’epeautre
    Goût: Saveur raffinée rappelant celle du blé, goût légèrement sucré.
    Aspect: Grain de taille moyenne au teint brun.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Très riche en protéines (13 %) et en glucides (70 %), se cultive, se prépare et se consomme exactement comme le blé. Contient également du magnésium (quatre fois plus que dans le blé), du phosphore et du calcium, mais peu de lipides (2 à 3 %). Présence des vitamines du groupe B, particulièrement la B1.
    Préparation / cuisine: Se marie avec beaucoup de plats (sucré, salé, petit-déjeuner, collation…). Son utilisation est similaire à celle du blé, mais sa germination est moins aisé que celle du blé, il vous faudra trouver des graines récentes.
    Effets: Très digeste. Excellente pour le sport.

    Graine de kamut
    Goût: Saveur douce et sucrée du blé germé.
    Aspect: 2 à 3 fois plus gros que le blé dur, elle est également plus allongée.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Riche en glucides (65 %) et protéines (16 %). Contient des lipides (2 %), des minéraux (potassium, phosphore, magnésium, calcium, fer, sodium, manganèse), des vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, B9, E).
    Préparation / cuisine: Se consomme aussi dès l’apparition du germe, sa saveur délicate rappelle la noisette. Sa culture est similaire à celle du blé en germoir rempli à mi-hauteur.
    Effets: Très énergétique et plus riche en protéines végétales, en acides aminées essentiels. Riche en antioxydants. C’est une excellente alternative au blé. Facile à digérer et bien toléré par les personnes sensibles.

    Graine de maïs
    Goût: Goût similaire à la plante de maïs.
    Aspect: De couleur jaune typique du maïs.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Source de potassium, magnésium, phosphore et zinc ; contient de la thiamine (vitamine B1), de la riboflavine (B2), niacine (B3), acide pantothénique (B5), acide folique (B9, dite antianémique), les vitamines C et E.
    Préparation / cuisine: Cuits ils auront perdu nombre de ces nutriments ; en revanche la germination les exaltera.
    Effets: Source élevée de fibres. Recommandé pour sa valeur en protéines et glucides. Il est recommandé pour lutter contre les problèmes urinaires.

    Graine de millet
    Goût: Douce, goût plutôt neutre.
    Aspect: Petite graine sphérique de couleur jaune.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Céréale la plus riche en vitamine A. Contient de bonnes proportions de phosphore, magnésium et fer.
    Préparation / cuisine: Choisir du millet entier non-décortiqué, que l’on aura soin de laver plusieurs fois avant et après le trempage à cause de sa tendance à fermenter. Pendant la germination, rincer abondamment 2 fois par jour. Cette céréale n’étant pas très facile à faire germer, on se contentera de l’utiliser au stade de la prégermination avant de la faire cuire. A essayer…
    Effets: L’une des rares à avoir des vertus alcalinisantes. Il est conseillé aux étudiants car il stimule le travail intellectuel grâce à sa richesse en lécithine et choline. Il aide à lutter contre la fatigue et l’anémie. Il est également recommandé pour les problèmes d’articulations, de peau, de cheveux et d’ongles.

    Graine d’orge (non-mondée)
    Goût: Goût d’une céréale germée à la saveur douce.
    Aspect: De forme assez allongée et d’un marron plutôt foncé.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Contient de multiples enzymes dont la super oxyde dismutase (SOD). Renferme des acides aminés essentiels, des vitamines, minéraux, protéines, acides gras essentiels (linoléique et linolénique). Grâce à sa richesse en calcium et en magnésium, elle présente un grand intérêt face aux problèmes d’ostéoporose ; contient aussi d’autres minéraux (cuivre, phosphore, zinc, sodium, fer, manganèse, potassium). Riche en vitamines, spécialement du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9…), ainsi qu’en vitamines C et A…
    Préparation / cuisine: Bien laver les graines avant trempage. Se consomme également à l’état de jeunes pousses. Comme toutes les céréales, se conserve au frais 2 à 3 jours.
    Effets: Protège contre l’accumulation néfaste des radicaux libres et aide à lutter contre le vieillissement, présente un grand intérêt face aux problèmes d’ostéoporose, recommandé pour les convalescents, les personnes âgées et les enfants.

    Graine de quinoa
    Goût: Légère et croquante au goût très doux. Le quinoa noir sauvage est plus croquant.
    Aspect: Petite graine ronde de couleur ivoire (quinoa blanc), marron rouge (quinoa rouge) ou brun rouge à brun très foncé (quinoa noir). Produit un germe très fin translucide.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Graine riche en protéines (jusqu’à 13 %), avec tous les acides aminés essentiels. La part moyenne de lipides est de 6,5 %, les glucides s’élèvent environ à 70 % et les sels minéraux à 2 % (phosphore, calcium, fer). Présence de vitamines B et E.
    Préparation / cuisine: Le quinoa germe facilement et produit un germe très fin translucide qui apparaît dès la fin du trempage où il est déjà prêt à l’emploi ; cependant, 1 jour de germination le rendra plus tendre. Il faut savoir qu’à partir du 4e jour les germes commencent à rougir, certains les préfèrent ainsi. Bien laver les graines avant le trempage. Récolte : baigner les graines germées, égoutter, puis sécher sur un torchon propre.
    Effets: Très digeste, il apporte force et énergie. Conseillé aux mamans allaitantes, aux enfants et aux bébés. Il est l’un des végétaux les plus nutritifs au monde car il est riche en protéines et en fibres. De plus il s’avère être peu calorique.

    Graine de riz
    Goût: D’une texture assez dure et croquante sous forme de crue germée, elle reste néanmoins douce.
    Aspect: De couleurs blanche connu et d’un ovale allongé.
    Trempage (h): 24 Temps de germination (j): 3 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Contient les vitamines B1, B2, B3, B6 et C et des minéraux tels que cuivre, magnésium, soufre, phosphore, potassium, calcium et fer…
    Préparation / cuisine: Après la germination, les grains de riz restent fermes, mais contrairement aux idées reçues, parfaitement mangeables crus, par exemple sur une salade. On peut aussi cuire le riz germé de 40° à 60°, afin de l’attendrir sans risquer de détruire les nutriments fragiles, ou le faire sécher soit au four soit dans un déshydrateur pendant 6 heures, en veillant toujours à ne pas dépasser les 60°, pour le réduire en farine en vue des petits déjeuners (crème de riz), et comme épaississant dans les soupes et sauces. Germination dans le germoir rempli à mi-hauteur.
    Effets: Très digeste, riche en fibres, en amidons assimilables.

    Graine de sarrasin
    Goût: Très doux et neutre. Saveur plus farineuse après une brève cuisson à la vapeur.
    Aspect: Graine pyramidale de couleur brun clair à foncé.
    Trempage (h): 1/2 heure Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 1
    Nutriment: Céréale riche en glucides et acides aminés essentiels. Vitamines A, B1, B2, B3, B5, C, E, K et rutine (vitamine P). Sels minéraux : silicium, magnésium, phosphore, calcium, potassium, manganèse, zinc, cuivre, fluor, fer.
    Préparation / cuisine: On trouve le sarrasin sous trois formes dans le commerce : en grains entiers non décortiqués utilisés plutôt pour la culture des jeunes pousses, en grains grillés (kacha) ne germant évidemment pas, en grains décortiqués pour la germination, mais dans ce cas beaucoup sont cassés et le tri s’avère fastidieux. On ne les fait donc pas germer plus de deux jours afin que les grains cassés n’aient pas le temps de fermenter. Les grains de sarrasin ayant la particularité de garder l’humidité, il n’est pas utile de les arroser. Laver soigneusement, laisser tremper, rincer, puis placer dans un bol en retournant les grains de temps en temps pour une bonne répartition de l’humidité. Se consomment germés crus, cuits, ou séchés puis moulus. Arrosage par brumisation, si nécessaire.
    Effets: Il est conseillé pour l’élimination des toxines, pour faire baisser le taux de cholestérol, pour ses effets bénéfiques lors de problèmes rénaux, pour la circulation et le renforcement du système immunitaire.

    Graine de seigle
    Goût: Tout comme le blé, un goût légèrement sucré.
    Aspect: Le grain de seigle est léger et long, brun-gris et bleuté.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 3 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Excellente source de manganèse qui agit comme cofacteur de plusieurs enzymes, c’est aussi une bonne source de sélénium, phosphore, magnésium, fer, zinc et cuivre. Contient des vitamines (B1, B2, B3, B5, B9, C et E) et, en proportion limitée, des protéines. Riche en fibres et antioxydants.
    Préparation / cuisine: Très facile à faire germer, le seigle se consomme dès l’apparition du germe. Bien laver les grains avant le trempage. Se conserve 2 à 3 jours après récolte.
    Effets: Riche en fibres et antioxydants, cette céréale est conseillée aux personnes souffrant d’artériosclérose.

    LEGUMINEUSES

    Graine d’alfalfa ou luzerne
    Goût: Saveur délicate, croquante et rafraîchissante, l’alfalfa plaît généralement à tout le monde.
    Aspect: Petit graine marron jaune. Les germes de couleur blanche à points jaunes sont d’un effet décoratif subtil sur les salades et les tartines.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Particulièrement riche en protéines de bonne qualité (20 %), en minéraux et oligoéléments (fer, calcium, phosphore, soufre, magnésium), en vitamines (A, B, C, D, E, F, K), en chlorophylle et en fibres.
    Préparation / cuisine: Après récolte, baigner plusieurs fois les graines, puis bien les sécher. Elles se conservent entre 5 à 10 jours au réfrigérateur, en fonction de la qualité des semences et du séchage. L’alfalfa s’associe bien à toutes les recettes et à toutes les autres espèces de graines germées. Les germes de couleur blanche à points jaunes sont d’un effet décoratif subtil sur les salades et les tartines. Généralement utilisée en association avec les graines à mucilage comme la cressonnette et la moutarde, l’alfalfa se marie bien avec des graines à saveur prononcée comme le poireau, le fenouil, et piquante comme le radis…
    Effets: Considérée comme la plus complète sur le plan nutritionnel, possède des propriétés antioxydantes. Consommée régulièrement, elle est réputée faire baisser le taux du mauvais cholestérol, réduire les effets toxiques des médicaments et aider à éliminer les additifs chimiques des aliments. L’alfalfa est conseillé dans les troubles de la ménopause et l’ostéoporose. Bon pour le cœur, elle est appréciée pour ses vertus reminéralisantes, régénérantes, tonifiantes, détoxifiantes et anti-stress.

    Graine d’azuki
    Goût: Consistance à la fois croquante et moelleuse et leur saveur est proche de celle du haricot blanc.
    Aspect: Joli petit haricot rouge de forme ronde. Germe court blanc.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Réputés pour leur richesse en protéines, vitamines B1, B2, fer, calcium et potassium.
    Préparation / cuisine: Laver les graines et retirer celles qui sont cassées ou abîmées. Après la récolte, bien les laver. Ôter une à une les peaux qui peuvent être irritantes pour certains. Les azukis germés se combinent parfaitement avec toutes les salades et les céréales, auxquelles ils ajoutent leur consistance à la fois croquante et moelleuse et leur saveur rappelant la noix de cajou. Après récolte les rincer, bien égoutter. Peuvent se conserver dans un bocal hermétique jusqu’à 6 jours.
    Effets: Il facilite la digestion, normalise la pression artérielle et aide à combattre la constipation, les coliques, les maladies respiratoires, la migraine et l’insomnie.

    Graine de betterave rouge
    Goût: Plutôt sucrée assez proche de celle de la betterave crue.
    Aspect: La graine germée de betterave rouge a une jolie couleur pourpre qui la rend très décorative.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 7 Arrosage (fois par jour): 3
    Nutriment: Forte teneur en glucides (fibres) ; faibles proportions de protides et de lipides. Elle contient minéraux et oligoéléments (potassium, sodium, calcium, magnésium, fer, cuivre, zinc, manganèse, fluor, sélénium), des vitamines du groupe B, la B9 en particulier, C et E.
    Préparation / cuisine: Rincez bien les pousses avant consommation pour évacuer les téguments. Idéal pour décorer les salades. Conservation après récolte : 8 jours au frais.
    Effets: C’est un aliment alcalinisant, énergétique, tonifiant et reminéralisant, régulateur des fonctions hépatiques et du transit intestinal.

    Graine de brocoli
    Goût: Goût épicé plus savoureux que la plante adulte.
    Aspect: Petite graine sphérique dans un mélange de tons chauds de marron rouge à brun foncé.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 7 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Excellente source de vitamines A, C, E aux propriétés antioxydantes et du groupe B, particulièrement B2, B6 et de vitamine K. Notables proportions de phosphore, calcium, magnésium, fer, zinc, mais également de potassium, manganèse, cuivre. Le germe de brocoli est particulièrement riche en chlorophylle sulforaphane.
    Préparation / cuisine: Très pratique le brocoli s’accorde avec tout. Les graines de brocoli germées, faciles à obtenir, se conservent une semaine au frais.
    Effets: Propriétés antioxydantes. Il a été observé que le sulforaphane, micronutriment présent naturellement dans les légumes crucifères dont le brocoli et ses pousses sont l’une des principales sources, pourrait diminuer l’apparition de tumeurs, réduire la croissance des cellules cancéreuses, provoquer leur destruction et aider à prévenir le développement de certains cancers.

    Graine de carotte
    Goût: Un goût amer de jeune carotte ou plutôt son feuillage.
    Aspect: Fine petite graine plutôt ovale grisâtre. Germes fins et graciles terminés par une paire de minuscules feuilles d’un vert tendre.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 9 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Riches en sels minéraux (phosphore, potassium, cuivre) et en vitamines carotène (provitamine A), B1, B2, B3, B6, B9, C, D, E et K.
    Préparation / cuisine: Conservation après récolte : 8 jours au frais, c’est-à-dire à peu près le temps requis par la germination. Peut se mélanger avec des graines germées au goût plus doux.
    Effets: Elle est diurétique, dépurative et antianémique. Utilisée pour ses bienfaits pour la peau et la vue, pour lutter contre les troubles digestifs et les maladies respiratoires.

    Graine de céleri
    Goût: Très rafraîchissante, goût intense et parfumé, proche du céleri même.
    Aspect: De forme légèrement allongé et d’un brun clair.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 15 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Riches en fibres, minéraux et oligoéléments : potassium, sodium, phosphore, magnésium, fer, zinc, manganèse, cuivre, nickel, fluor, sélénium, molybdène, chrome, iode… Les vitamines y sont bien représentées : du groupe B, bêta carotène, C et E.
    Préparation / cuisine: Bien que leur germination soit délicate à réaliser et peu pratiquée, il sera toujours intéressant de l’expérimenter. Les germinations de céleri conviennent pour tous les plats salés qu’elles parfument (salades, hors-d’oeuvre, purées, pâtes, potages…).
    Effets: Elle alcalinise le sang. Recommandé pour ses vertus digestives, diurétiques, antiseptiques, stimulantes pour le système nerveux, tonifiants.

    Graine de chanvre
    Goût: Un goût rappelant celui du fruits secs et ressemblant légèrement à la noisette.
    Aspect: La graine de chanvre est sphérique et grisâtre de 3 à 5 mm.
    Trempage (h): 10 Temps de germination (j): 4-5 Arrosage (j): 2
    Nutriment: Sels minéraux (magnésium, potassium, sodium,), oligo-éléments (bore, cuivre, manganèse, zinc). très nutritifs et riches en protéines, vitamines, mineraux et sans gluten.
    Préparation / cuisine: Se consomme lorsque les pousses atteignent 2 cm. Convient parfaitement en préparation de lait végétal.
    Effets: Elle se place juste après le soja pour sa richesse en protéines végétales. Très digeste.

    Graine de chicorée
    Goût: Le goût est très amer.
    Aspect: Petite graine de forme allongée.
    Trempage (h): 5 Temps de germination (j): 8 Arrosage (fois par jour): 3
    Nutriment: Très peu calorique, riche en fibres, important apport en minéraux et oligoéléments : potassium, magnésium, fer et surtout sélénium. Vitamines du groupe B, notamment l’acide folique (B9, antianémique) et C.
    Préparation / cuisine: Petite graine de forme allongée dont le germe est amer : à mélanger avec des espèces plus neutres comme l’alfalfa pour en atténuer l’amertume, ou à parsemer avec modération sur les salades dont elle rehaussera la saveur. Tonique et laxative, la chicorée facilite la digestion. Après récolte, se conserve 8 jours au frais.
    Effets: Très peu calorique, riche en fibres, antianémique. Tonique et laxative, la chicorée facilite la digestion. La chicorée est utilisée pour son action tonifiante sur le foie et les voies digestives.

    Graine de chou chinois
    Goût: Goût très agréable de chou cru. Le germe de chou chinois est particulièrement doux.
    Aspect: Il est de couleur brun foncé, c’est une petite graine sphérique.
    Trempage (h): 8 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Riche en sodium et potassium, vitamines A, B2, B3 et C.
    Préparation / cuisine: Les graines germées de chou chinois se conservent 8 à 10 jours au frais.
    Effets: Propriétés antioxydantes et anticancérigènes. Conseillé pour ses effets laxatifs, diurétiques et lors d’états grippaux.

    Graine de chou rouge
    Goût: Goût prononcé du choux rouge.
    Aspect: Petit grain rond d’un brun foncé comme pour le chou chinois mais en un peu plus grand. Germe d’une magnifique couleur rose garance.
    Trempage (h): 8 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Riche en calcium, soufre, fer, magnésium, zinc, et vitamines A, B1, B2, B3, C.
    Préparation / cuisine: Les graines germées se conservent 8 à 10 jours au frais. Jolies germinations tricolores blanches, pourpes avec deux folioles vertes, très décoratives pour vos plats.
    Effets: Propriétés antioxydantes et anticancérigènes, très digeste. Elle agit favorablement sur la fatigue, excellent revitalisant et reminéralisant.

    Graine de chou vert
    Goût: Très agréable proche du chou vert adulte.
    Aspect: Petit grain rond d’un brun plus clair que le chou chinois ou le chou rouge.
    Trempage (h): 8 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Germe riche en soufre, potassium, et vitamines A, B1, B3 et C.
    Préparation / cuisine: Conservation 4 à 5 jours après récolte. Le chou vert est bon avec tous les plats salés, comme par exemples en salade composée.
    Effets: Propriétés antioxydantes et anticancérigènes. Il est conseillé de consommer ces germinations pour ses vertus antiseptiques et apéritives et surtout pour les troubles de l’estomac, des intestins.

    Graine d’épinard
    Goût: Possède un goût similaire par rapport à la plante adulte.
    Aspect: Petit grain rond très clair.
    Trempage (h): 2 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 3
    Nutriment: Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, B7, B9, C, sels minéraux et oligo-éléments. Il contient des flavonoïdes. Riche en antioxydants.
    Préparation / cuisine: Se consomme lorsque les pousses mesurent environ 2cm. Cette graine est parfaite pour accompagner un plat de céréales ou de légumineuses germées.
    Effets: La graine d’épinard est reminéralisante, tonifiante, fortifiante pour les cheveux et la peau. Connue également pour ses vertus digestives.

    Graine d’haricot mungo ou soja vert
    Goût: Possède une saveur discrète proche des pois. Leur goût devient un peu plus amer lors de l’apparition des premières feuilles.
    Aspect: Grosses graines rondes d’un beau vert brillant.
    Trempage (h): 24 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 3
    Nutriment: Riche en protéines végétales (24 %) et en lipides (dont la lécithine), il contient des vitamines (A, B1, B2, B3, B6, C, E, H, K), des sels minéraux (fer, potassium, calcium, magnésium, phosphore).
    Préparation / cuisine: Placer le germoir dans un endroit sombre et prendre garde à ne pas trop le remplir. Baigner les graines après récolte, laisser sécher. Conservation 8 jours au frais. A consommer avec un petit germe de 1 à 5 cm, néanmoins complètement germés ils deviennent plus digestes. On peut facilement passer les germes une à quelques minutes à la vapeur ou sautés au wok ou à la poêle. Il se marie bien avec tous les plats asiatiques mais également les salades et même les plats salés d’un point de vue générale.
    Effets: Les germes d’haricot mungo aident à la régulation de l’insuline, font baisser la tension et le cholestérol. Ils sont également connues pour leur très grande richesse en phyto-oestrogènes et son bénéfique sur les cheveux et les ongles.

    Graine de lentilles vertes, corail, blondes
    Goût: Goût plus ou moins prononcé selon les espèces, les corails ont une saveur plus délicate.
    Aspect: Ronde ou un peu plus aplati, de couleur beige, vert foncé (le Puy) voir orangé (corail).
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 4 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Source substantielle de protéines, de fer et de calcium. Elles contiennent les vitamines A, B1, B2, B3, B6 et C, ainsi que des minéraux et des oligoéléments (phosphore, manganèse, zinc).
    Préparation / cuisine: Trempage dans au moins trois fois leur volume d’eau. Peuvent être consommées dès que le germe apparaît et jusqu’à 2 ou 3 cm, voire au stade de jeune pousse (10-12 cm) crues ou cuites (5 minutes à la vapeur douce). Réputées favoriser la lactation. Trier et laver avant le trempage. Les lentilles germées se conservent 1 semaine au frais.
    Effets: Très consistantes et digestes. Elles jouent un rôle bénéfique dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Conseillées aux mères allaitantes.

    Graine de navet
    Goût: Plus douce que le radis la graine de navet reste néanmoins un peu piquante.
    Aspect: De couleurs variante allant du marron rouge à brun foncé c’est une graine de forme sphérique.
    Trempage (h): 3 Temps de germination (j): 7 Arrosage (fois par jour): 3
    Nutriment: Riche en sels minéraux et oligoéléments : soufre, phosphore, chlore, sodium, potassium, magnésium, calcium, fer, zinc, cuivre, manganèse, iode, et en vitamines A, B3, B6, C et E. Pauvres en protides et lipides.
    Préparation / cuisine: A consommer lorsque les pousses mesurent 2 à 3 cm. Dans les germoirs à étage, 2 cuillerées à soupe par étage ; croissance plus rapide en coupelle grillagée à raison d’une cuillerée à café étalée en une couche.
    Effets: Augmentent l’activité enzymatique anticancérigène. Protège le système nerveux et les artères. Il stimule le foie et les reins et aide à lutter contre la constipation.

    Graine de petit pois
    Goût: Goût de pois frais et croquant.
    Aspect: Grosse graine verte.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 3
    Nutriment: Très riches en protéines, glucides, lipides et fibres, elles renferment beaucoup de minéraux (potassium, phosphore, magnésium, calcium et fer), et d’oligoéléments (zinc et cuivre). Les teneurs vitaminiques des petits pois sont globalement élevées : vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9), vitamines C et E.
    Préparation / cuisine: Si l’on choisit de les faire germer, il faudra les passer à la vapeur ou les blanchir à 40°, mais on les consomme plutôt sous forme de jeunes pousses (env. 8 cm), de couleur vert tendre, à tige blanche. Ces pousses se cultivent généralement en étalant les pois, après trempage, sur une assiette ou une surface plate garnie d’une couche de coton ou de tissu que l’on humidifiera par brumisation régulière pendant quelques jours. Les pois se développeront d’autant mieux qu’on les cultivera dans des germoirs, à condition de se limiter à un seul étage placé sur le bac récupérateur d’eau.Veiller à maintenir constante l’humidité jusqu’à ce que les racines plongent dans l’eau. Ôter le couvercle quand les pousses l’atteignent. Pour les récolter, couper avec des ciseaux au ras des tiges, se conserve au frais 5 jours, jeunes pousses 10 jours.
    Effets: Excellente alimentation réputée réduire le taux de sucre dans le sang ainsi que le cholestérol.

    Graine de pois chiche
    Goût: Goût agréable et doux, de texture croquante crue ou fondante après une légère cuisson.
    Aspect: Grosse graine claire.
    Trempage (h): 48 Temps de germination (j): 2 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Excellente source de manganèse, cuivre, phosphore, fer, zinc, magnésium, potassium, sélénium et molybdène (cofacteur de plusieurs enzymes). Contient des vitamines : B1, B2, B6, B9 et E. Comme toutes les légumineuses, ils renferment de bonnes proportions de protides, glucides et lipides.
    Préparation / cuisine: Les pois chiches doublent de volume au cours du trempage, il faut donc prévoir un récipient assez large. Après trempage, les baigner et les placer en masse dans les germoirs 1 à 2 jours. Les pois chiches germés sont prêts à l’emploi dès l’apparition du petit germe. Après récolte, laver et égoutter pour les conserver (maximum une semaine au frais). Les pois chiches germés s’associent avec toutes les salades. La confection de purées (houmous) requiert une légère cuisson de cinq minutes (blanchir ou passer à la vapeur).
    Effets: Très énergétiques, les pois chiches sont réputés avoir des effets thérapeutiques sur les affections des voies urinaires et des propriétés vermifuges.

    Graine de pourpier
    Goût: Goût très fin, légèrement sucré.
    Aspect: Graine minuscule de couleur noire. Une fois germée, elle produit de jolis germes rosés à pourpres fins.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 0
    Nutriment: Peu énergétique, le pourpier est une bonne source de minéraux, en particulier de potassium, magnésium, calcium et fer. Bonne teneur en vitamine C, provitamine A et vitamines du groupe B.
    Préparation / cuisine: À cultiver dans les coupelles en verre et consommer quand elles ont atteint le stade d’une ravissante petite forêt pourpre de jeunes pousses. Couper au ras de la grille. Goût très fin, légèrement sucré. Peut se conserver 4 à 5 jours. Toutefois, il vaut mieux les couper en fonction des besoins. Arrosage par brumisation.
    Effets: La graine de pourpier est préconisé pour ses effets diurétiques et antidiarrhéiques.

    Graine de radis rose de chine
    Goût: Saveur relevée du radis. Goût prononcé et un peu piquant.
    Aspect: Les graines de radis rose de chine sont de taille moyenne d’un vert clair. Graines germées de couleur rose tirant sur le pourpre sont d’une esthétique réjouissante sur les plats qu’elles décorent
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
    Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore.
    Préparation / cuisine: Les graines de radis germées, à la saveur relevée du radis, agrémentent toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours.
    Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes.

    Graine de radis noir
    Goût: Saveur relevée du radis.
    Aspect: Les graines de radis noir sont de taille moyenne plutôt marron.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
    Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore riche en potassium, magnésium, calcium, soufre, fer, et vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6 et C.
    Préparation / cuisine: Les graines de radis noir germées, à la saveur relevée du radis, agrémentent toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours.
    Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes. Employé pour aider à combattre les désagréments hépatiques et biliaires. Contribue au bon fonctionnement de la vésicule biliaire. Soulage le foie à la suite d’excès ou de déséquilibres alimentaires. Participe à l’élimination des déchets et des toxines. Également reconnu, grâce à ses fibres, comme stimulant du transit intestinal. Combat les radicaux libres, exerce une action calmante sur les voies respiratoires.

    Graine de radis pourpre
    Goût: Saveur relevée du radis, le poivre peut être remplacé avantageusement par les graines germées de radis pourpre.
    Aspect: Les graines de radis pourpre sont de taille moyenne.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
    Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore.
    Préparation / cuisine: Les graines de radis pourpre germées, à la saveur relevée du radis, agrémentent toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours.
    Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes le poivre peut être remplacé avantageusement par les graines germées de radis pourpre.

    Graine de radis daïkon
    Goût: Saveur relevée du radis.
    Aspect: Les graines de radis daïkon sont de taille moyenne dans les tons chauds, brun rougeâtre. Germes d’un vert pâle et délicat.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 4
    Nutriment: Ils contiennent les vitamines A, B1, B2, C et des minéraux : calcium, fer, zinc, potassium, magnésium, sodium, phosphore.
    Préparation / cuisine: La graine de radis daïkon germée, a la saveur relevée du radis, agrémente toutes les salades. Le développement à la base des germes de petites radicelles blanches ressemblant à un voile de moisissures indique simplement qu’ils ont soif et qu’il importe de les baigner un moment. Tous les radis se conservent 4 à 5 jours. Peut accompagner les plats cuits et entrer dans la composition de toutes sortes de salades.
    Effets: Désintoxiquant du foie et draineur des reins, tous les radis ont des vertus décongestionnantes (sphère ORL) et antioxydantes.

    Graine de radis trèfle
    Goût: Un goût frais, croquant voisin de l’alfalfa.
    Aspect: Fine petite graine dans les tons chauds, moutarde, marron ou brun.
    Trempage (h): 6 Temps de germination (j): 5 Arrosage (fois par jour): 3
    Nutriment: Contient les huit acides aminés essentiels et les vitamines A et C. Riche en minéraux . calcium, fer, cobalt, iode, magnésium, manganèse, potassium, phosphore, sodium et zinc. Avec l’alfalfa, le trèfle est l’une des graines les plus riches en vitamines B, C, E, provitamines A et minéraux.
    Préparation / cuisine: Tremper et rincer puis les placer en tas (2 cuillerées à soupe) au milieu du plateau ; dans un premier temps les arroser à la périphérie du plateau et par la suite, quand le petit germe pointe, répartir délicatement les graines dans le germoir. Après récolte, baigner les graines germées pour éliminer les enveloppes qui se détachent, les sécher soigneusement pour une meilleure conservation de 3 à 5 jours au frais. Se cultivent aussi merveilleusement en coupelle grillagée (quantité : 1 cuillerée à café étalée en une couche après trempage).
    Effets: Conseillé en cas de déficit immunitaire. Il régénère le foie et le pancréas. Excellent sédatif et relaxant, il est intéressant pour la prévention des troubles cardiovasculaires.

    LILIACEE

    Graine d’ail
    Goût: Saveur typique de la gousse, en plus frais et plus délicat.
    Aspect: Petite graine noire.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Abondance de minéraux : potassium, phosphore, calcium, magnésium, sodium, chlore, soufre, sélénium, manganèse, cobalt, fluor, molybdène, bore, fer, cuivre, zinc, nickel, chrome, iode. Vitamines : provitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, C et E.
    Préparation / cuisine: Se consomme à l’état de fines pousses de 3 à 4 cm. Parfaite pour relever les salades, crudités, les plats comme l’ail frais.
    Effets: Action anti-athéromateuse, hypotensive, immunostimulante, antibiotique, antibactérienne, anticholestérolémiante, diurétique, antioxydante et protectrice contre certains cancers digestifs. On lui prête aussi une action antitumorale. Perspectives prometteuses en matière de prévention cardio-vasculaire. Effets bénéfiques sur la fluidité du sang. Propriétés antiallergiques.

    Graine d’oignon
    Goût: La graine d’oignon est d’une saveur rafraîchissante pareille à celle de l’oignon adulte.
    Aspect: Petite graines noires.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Bonnes proportions de vitamines A, E, C, B2, B6. Des minéraux : phosphore, calcium, magnésium, fer, zinc.
    Préparation / cuisine: Saveur aromatique, idéale pour agrémenter tous les plats. Peut remplacer les tiges de ciboulette dans les salades et crudités.
    Effets: Des propriétés antioxydantes, hypoglycémiantes, antibactériennes et qu’il a une action bénéfique sur les systèmes immunitaire et cardiovasculaire.

    Graine de poireau
    Goût: Un bon goût de jeune poireau voir de vert d’oignon avec une saveur légèrement piquante. Ses fines pousse sont d’un beau vert vif
    Aspect: Très fine graine noire de forme irrégulière et d’aspect plutôt desséché.
    Trempage (h): 12 Temps de germination (j): 13 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Bonne teneur en fibres. Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, B9, C, E, sels minéraux, oligo-éléments. Le poireau est riche en fibres et en antioxydants.
    Préparation / cuisine: La graine se consomme lorsque le germe atteint les 3 / 4 cm. Ils sont très décoratifs et donc parfait pour garnir plats, tartines, toasts… Ils s’utilisent comme la ciboulette pour donner du goût aux salades, crudités…
    Effets: Propriétés diurétiques. La graine de poireau est conseillé pour lutter contre les maladies respiratoires et rhumatismales. Il protège la peau et renforce les défenses immunitaires, réduit les risques d’accident cardiovasculaire et connu pour ses vertus détoxifiantes.

    MUCILAGINEUSE

    Graine de basilic
    Goût: Un goût rappelant le pistou et les feuilles de basilic pour un ensemble plutôt doux.
    Aspect: Petite graine fine et ovale de couleur brun.
    Trempage (h): 2 Temps de germination (j): 17 Arrosage (fois par jour): 2
    Nutriment: Riche en antioxydants. Vitamines A, B, C, sels minéraux (calcium, fer, magnésium, potassium) et oligo-éléments (manganèse, zinc).
    Préparation / cuisine: Les graines de basilic se cultivent dans des coupelles en verre pour être consommées au stade de jeunes pousses.
    Effets: Il facilite la digestion, normalise la pression artérielle et aide à combattre la constipation, les maladies respiratoires, la migraine et l’insomnie. La graine de basilic est recommandée pour ses propriétés antispasmodiques, diurétiques, sédatives.

    www.le-comptoir-malin.com


    votre commentaire
  • verre fleuri de la caverne des farfadets 3

    Principe
    Mouiller le bord de vos verres en y passant un demi-citron puis poser le verre sur une assiette dans laquelle vous aurez pris le soin d’étaler du sucre fleuri : le mélange pétales de fleurs et cristaux de sucre est du plus bel effet !
    Peut servir pour des verres à boire, mais aussi pour des verrines.
    Variante : remplacer les fleurs par de la poudre d’orties par exemple
     
    Ingrédients : : si vous ne les faites pas vous-même, la Caverne des Farfadets propose un grand
    choix

     

    votre commentaire
  • Le Riz, Jing Mi.

    Céréale incontournable, consommée par plus des 2/3 de la population mondiale, le riz se dit Jing Mi, 粳米 en chinois.

    C’est une céréale de la famille des graminées. Son nom scientifique est Oryza Sativa. Cultivée dans les rizières, cette plante nécessite pour sa croissance beaucoup d’eau et d’humidité. Elle peut atteindre jusqu’à 90cm de haut. Chaque épi donne énormément de graines appelées Mi, ç±³.

    C’est donc avec le blé la céréale la plus connue dans le monde : « Là où il y a de l’eau, on cultive le riz. Au centre des continents, où l’eau est plus rare, on consomme le blé ».

    C’est l’aliment de base de la cuisine asiatique, indienne et japonaise.

    L’homme a commencé à cultiver le riz il y a plus de 10.000 ans. Sa culture a débuté en Inde, puis dans le sud de la Chine, pour ensuite « inonder » le reste du monde.

    C’est Alexandre le Grand qui l’importa en Grèce. En Europe, on a commencé à le consommer qu’au 16e siècle. Son nom viendrait du Tamul « Arizi ».

    Le riz, au contraire du blé, est à l’heure actuelle très peu modifié génétiquement. Il ne déclenche donc pas un « stress de rejet » par l’organisme. C’est donc une véritable céréale universelle.

    Il existe plus de 4000 variétés de riz de par le monde. On trouve le riz long, mi-long, court. Selon ses caractères gustatifs, on parlera de riz gluant, de riz parfumé comme le Basmati, de riz rond qui sert à faire le risotto. On a aussi le riz rouge des contreforts de l’Himalaya, le riz pourpre, le riz noir de Chine.

    Par les temps qui courent, il faut savoir que le riz ne contient pas de gluten !

    Nous allons voir que c’est l’aliment par excellence capable d’amener l’énergie dont le corps a besoin pour fonctionner.

    Quelques proverbes pour nous ouvrir l’appétit :

    « Même la meilleure des ménagères ne peut pas, si elle n’a pas de riz, préparer son repas » Proverbe chinois.

    « Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaque jour il diminue un peu » Proverbe malgache.

    Et enfin : « le riz qui est dans ton grenier est ton ennemi parce qu’il excite la jalousie de ceux qui n’en ont pas ». Proverbe thaï.

    Que dit la médecine chinoise ?

    Le Riz est de saveur Douce et Neutre. C’est d’ailleurs la plante de référence quand on doit parler de la saveur douce. Cette saveur a comme action de tonifier prioritairement l’énergie de la Rate. Sa neutralité en fait l’aliment du « juste milieu ».

    Les méridiens-organes cibles sont ceux :

    • De la Rate,
    • de l’Estomac,
    • du Poumon.

    Ces principales actions sont de:

    • Renforcer l’énergie de la Rate.
    • Stimuler le Foyer Moyen.
    • Harmoniser l’Estomac.
    • Nourrir les « cinq organes »
    • Calmer la soif et de générer les liquides organiques.
    • Éliminer l’humidité (surtout quand il est grillé à sec avant la cuisson).
    • Tonifier le Yang.

    *En tant que tonique du Foyer Moyen (Rate-Estomac), le riz permet d’ouvrir l’appétit, de renforcer l’organisme. Il ne faut pas oublier que le « logiciel Rate » est le chef d’orchestre de la digestion du bol alimentaire, et qu’un déséquilibre énergétique de cet organe, qui perdure trop longtemps, pourra avoir de graves conséquences sur notre santé.

    Le riz est donc l’aliment idéal pour les états de maigreur, chez les convalescents, les états de grande fatigue ou de faiblesse généralisée. À condition évidemment de bien le mastiquer. Nous allons y revenir.

    *Quand l’énergie de la Rate est effondrée, les aliments ne sont plus assez digérés et cela peut être la cause de diarrhées chroniques. Le riz est excellent dans ce cas. Mais on peut aussi en consommer en cas de diarrhées infectieuses.

    *C’est un des grands aliments capables de recharger la batterie de l’organisme.

    *Puisque les muscles et les chairs sont à mettre en relation avec la Rate, on dit que le riz permet de les « nourrir », de les renforcer, de les tonifier.

    *Nous savons que Poumons et pores de la peau font partie du même logiciel en médecine chinoise. Par son action de tonification de l’énergie du Poumon et de la Rate, il permet de lutter contre les transpirations spontanées liées à un état de faiblesse du Poumon.

    Que disent les recherches modernes ?

    *Le riz, surtout le riz complet, mais aussi le riz blanc contient beaucoup d’antioxydant comme le tocotrienol dont fait partie la vit. E qui aurait de grandes propriétés anti tumorales.

    *Le riz complet est fortement acidifiant alors qu’il l’est modérément pour le blanc.

    *C’est une bonne source de manganèse qui participe à la prévention des dommages causés par les radicaux libres, de même que le Sélénium qu’il contient.

    *Il contient du phosphore, très bon pour les os.

    *Il contient aussi du zinc, du fer, du cuivre, de la vit. B1, B3, B6.

    *On lui attribue un effet anabolisant permettant de renforcer la musculature (c’est ce que dit la MTC aussi).

    Mode d’utilisation.

    *Sa consommation la plus courante est évidemment sous forme de graines. Mais il peut être aussi transformé en pâte de riz, en farine, en galette, en riz soufflé, en lait de riz.

    *Le riz gluant sert surtout dans la préparation de desserts.

    *On peut aussi en faire de l’alcool : Saké au Japon ou alcool de riz.

    *Riz blanc ou riz complet ?

    C’est la grande question. Il est évident que le riz complet contient beaucoup plus de principes actifs et que cela devrait être la finalité dans la consommation de cette céréale.

    Mais posons-nous la question suivante : pourquoi en Asie, au Japon, en Inde,  ne consomme-t-on quasiment que du riz blanc ?

    Quelques éléments de réponse.

    Avant tout il faut savoir qu’il y a une grande différence entre le riz complet et le riz brun. Il faudra d’abord obligatoirement les consommer « bio », car ils peuvent être au contact direct des pesticides. Ensuite surtout s’il est complet, il peut rester des particules qui peuvent blesser le tube digestif et s’incruster très facilement dans les villosités intestinales (grande cause de polypes). Bien sûr tout cela pourrait être évité si on le mastiquait 20-30 fois. Mais qui mâche autant à l’heure actuelle ?

    Ensuite que recherche-t-on dans le riz : des sucres lents avant tout, tous les autres éléments pouvant être apportés par la diversification de notre alimentation. N’oubliez pas cette règle d’or que vous retrouvez dans le coffret sur la diététique : « les céréales ne se transforment en sucres lents que dans la bouche, à condition qu’elles ne soient mélangées à aucun autre ingrédient, et surtout mastiquées très longuement ». Cela devrait devenir la base énergétique de notre alimentation quotidienne, puisque c’est le riz prioritairement qui amène l’énergie dont le corps a besoin pour fonctionner.

    Ensuite le riz complet doit cuire beaucoup plus longtemps  et surtout comme je le disais plus haut, mastiqué très longuement.

    Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, il vaut mieux privilégier le riz blanc, tout en prenant de temps en temps du riz complet.

    *Le riz précuit dit incollable que l’on trouve dans le commerce a perdu pratiquement toutes ses propriétés. On dit en médecine chinoise qu’il a perdu son Qi, son énergie, son Shen, son apparence, mais aussi son Jing, son « essence ».

    *Pour que le riz puisse être digeste et donner toutes ses propriétés, il doit être bien cuit.

    *Quand on prépare le riz, il vaut mieux le rincer pour enlever le surplus d’amidon et les résidus, jusqu’à ce que l’eau soit claire. L’idéal serait de faire tremper le riz 1h. Non seulement cela permet de réduire le temps de cuisson (6-8 minutes au lieu de 15’), mais il sera cuit beaucoup plus à cœur.

    *Comme toutes les céréales, le riz va donc amener la véritable énergie, dont le corps à besoin, ce que l’on appelle les « sucres lents ». Mais du fait de cette lenteur de digestion, il y a un risque de stagnation au niveau de l’estomac qui peut être très préjudiciable. Donc dans le meilleur des cas, le riz doit être consommé nature, sans adjonction de quoi que ce soit, même pas de sel. Il devra être accompagné obligatoirement par des légumes qui grâce à leurs fibres vont favoriser la digestion de ce riz. Je vous renvoie à mon cours sur la diététique.

    *Il existe en Chine du riz germé que l’on appelle « Gu Ya » qui a la propriété de dissoudre les stagnations, d’éliminer le Tan, les déchets et de renforcer très fortement l’énergie de la Rate. Il peut par exemple être très utilisé en cas de maladie de Crohn (comme toute sorte de riz d’ailleurs, en évitant le riz complet qui risque d’augmenter les inflammations).

    *Un autre mode de préparation médicinale : le riz brûlé appelé « Gou Jiao » qui signifie littéralement « marmite brûlée » ! En tant que produit asséchant, il permet de lutter contre les selles liquides. Il permet aussi de ralentir le péristaltisme intestinal et de calmer les douleurs intestinales. Il convient de ne pas en prendre quand il y a présence de symptômes de sécheresse.

    *Intéressons-nous maintenant à une préparation très connue en Chine : le « Congee ».

    Il est de tradition en Asie de consommer deux à trois fois par an, pendant deux jours, un gruau de riz ou potage de riz que l’on appelle donc Congee. Ce « potage » sera uniquement accompagné de quelques légumes salés.

    Il va avoir comme action de déclencher un nettoyage en profondeur des intestins. Ensuite les jours de la nouvelle lune et de la pleine lune on en prendra le matin au petit déjeuner.

    Préparation : « Mettre dans une casserole 100 gr de riz blanc avec 5-6 fois son volume d’eau. Placer alors la casserole à feu très doux pendant plusieurs heures (par exemple le soir avant de se coucher, pour qu’il soit prêt le matin au réveil. Vous pouvez opter pour une méthode plus rapide en mettant le riz de la veille dans de l’eau et en faisant cuire le tout à la vapeur. On va obtenir ainsi une soupe de consistance moyenne (la cuillère ne doit pas tenir verticale dedans). Elle doit donc être assez liquide pour avoir la sensation de boire ».

    En fin de compte, ce n’est que du riz et de l’eau et son goût peut paraître un peu fade : c’est la vraie saveur douce en diététique indispensable pour tonifier l’énergie de la rate.

    Hors ces périodes de nettoyage, ce Congee peut servir de base à la préparation d’une multitude de recettes médicinales. Par exemple avec des feuilles de moutarde pour dissoudre le Tan. Avec des feuilles de menthe pour clarifier la chaleur.

    Dans les campagnes chinoises, on avait l’habitude de consommer ce Congee avec des légumes sautés et très peu de viande.

    *Une petite cure de beauté. Les Japonais ont élaboré un masque rajeunissant à base de riz : « Prenez 3 cuillères à soupe de riz complet bio, une cuillère et demie d’eau distillée, 2 cuillères de pulpe d’avocat et ½ cuillère de miel. Faire cuire le riz jusqu’à ce qu’il ramollisse. Gardez l’eau de cuisson. Mélangez le riz, l’avocat et le miel pour en faire une pâte à appliquer sur la peau. Laisser agir ½ heure, puis rincer avec l’eau de riz restant ».

    Vous allez voir. Les résultats sont spectaculaires. En effet, le riz est un tonique de la peau, riche en vit. B. Il hydrate, régénère et raffermit la peau. Non seulement cette « potion magique » a un effet anti ride, mais c’est aussi un exfoliant. Il élimine les tâches de peau. Essayez…

    Conclusion

    Vous avez bien compris que le riz devrait devenir un élément central dans votre diététique quotidienne, différente de la diététique des jours de fête, cette diététique qui a pour fonction d’apporter de l’énergie à votre organisme.

    Mais rappelez-vous que le riz doit être consommé nature, sans adjonction de quelques ingrédients que ce soit pour qu’il puisse donner le maximum de son sucre lent, le maximum d’énergie au corps. Donc le « riz cantonais » n’entre pas vraiment dans cette diététique quotidienne.

    Et puis surtout il faut réapprendre à mâcher, car toute cette « alchimie », cette transformation se fait dans la bouche et très peu dans l’estomac.


    votre commentaire
  • comment-faire-pousser-un-stock-inepuisable-d-ail-a-la-maison11

    En plus d’être l’un des aliments les plus sains à consommer, l’ail est aussi l’un des plus faciles à faire pousser chez soi. Du coup, vous économisez de l’argent en prenant soin de votre santé.

    De toute évidence, vous avez entendu parler des avantages étonnants de l’ail et des bienfaits qu’il peut apporter à votre corps. Voici comment vous allez enfin pouvoir cultiver l’ail chez vous.

    Vous aurez besoin de

    • 1 bulbe d’ail.
    • Du terreau d’empotage.
    • Un récipient.
    Instructions
    • Pour cultiver l’ail, tout ce dont vous aurez besoin est un bulbe de qualité.
    • Remplissez le récipient avec du terreau d’empotage, séparez les gousses d’ail et semez-les à différents endroits, de manière verticale à une profondeur de 3 cm.
    • Couvrez le tout avec de la terre, avec une épaisseur d’un cm.
    • Placez le pot dans un endroit bien exposé au soleil.
    • Comme toute plante d’intérieur, gardez un œil sur le pot et prenez soin de l’arroser chaque fois qu’elle commence à sécher.
    • Coupez les tiges dès qu’elles commencent à mesurer entre 7 et 10 cm en laissant 3 cm pour qu’elles puissent repousser. À un certain moment, elles vont arrêter de pousser.
    • Quand les tiges deviendront marrons et sèches, déracinez la gousse d’ail que vous avez plantée et vous aurez une tête d’ail bien remplie, prenez une gousse et refaite l’opération.

    1 commentaire
  • L’arrivée du printemps a vu les prés et les champs se recouvrir d’un tapis de fleurs à pompons d’un jaune d’or éclatant : les pissenlits. Avant leur floraison les pissenlits entrent dans la composition de plats tout à fait délicieux comme des salades, des tourtes, des omelettes et petits veloutés. Les fleurs quant à elle nous permettent de réaliser une douce gelée ou cramaillote ou un petit vin savoureux pour les soirées d’été.

    J’ai voulu me pencher sur cette plante mal aimée et souvent appelé « pisse au lit » en raison de ses propriétés diurétiques mais pas que. Nous verrons que le pissenlit renferme une quantité de vitamines et minéraux car comme nous le savons, tout ce que Dame Nature nous offre renferme de nombreuses vertus pour la santé.

    La petite histoire du pissenlit
    Le pissenlit est connu depuis l’antiquité et les médecins arabes connaissaient déjà les vertus médicinales du pissenlit et en font mention dans certains écrits. Pline l’ancien, botaniste romain bien connu en fait mention dans son encyclopédie « Historie naturelle » (au 1er siècle avant JC) sous le nom d’Aphakê, correspondant probablement à la famille des Astéracées dont fait parti le pissenlit.
    On en retrouve également des traces dans un herbier britannique datant du XIIe siècle. Hidegarde de Bingen dont les connaissances en pharmacologie sur les plantes ne sont plus à démontrer conseillait le pissenlit pour purger l’estomac et guérir certains problèmes de la vue.

    pissenlit

    La richesse des produits de la Terre
    Tous les produits de la Terre, fruits et légumes ont des propriétés qui vont bien au-delà des valeurs gustatives mais également de très nombreuses valeurs bénéfiques à la santé et au mieux-être.
    Pour en bénéficier, il est important de choisir des produits « bio » dans la mesure du possible, sans pesticides, ni insecticides, non OGM. Ils doivent surtout être préparés en conscience, et avec amour. S’ils sont cuisinés, le micro-onde est à proscrire. En effet le micro-onde tue la vie présente dans les aliments. Il en résulte des produits « morts » sans aucune valeur énergétique.
    La pharmacopée connue de tous, n’est qu’une pâle imitation de ce nous offre la Nature.
    Le pissenlit était également utilisé pour traiter les problèmes du foie, de la vésicule biliaire et certains troubles comme l’anémie, la rétention d’eau. Il était considéré comme un véritable détoxiquant pour le corps humain.
    La médecine ayurvédique quant à elle considère le pissenlit comme un excellent dépuratif. C’est au XVIe siècle que les scientifiques de cette époque confirmeront les vertus dépuratives du pissenlit ainsi que ses propriétés bénéfiques pour le foie.
    Au XIXe siècle le pissenlit est partie intégrante de la médecine populaire.

    pissenlit

    Un peu de Botanique
    Le pissenlit Taraxacum officinale est une plante vivace de la famille des Astéracées. Il aime l’exposition plein-soleil ou mi-ombragée. Sa racine très longue pénètre profondément dans le sol (jusqu’à 50cm) ce qui lui permet dans certaines régions très froides de résister au gel. Les fleurs individuelles d’un jaune d’or se présentent sous la forme de fleurons insérés les uns aux autres (que l’on effeuille pour préparer la gelée). La fleur en forme de petit pompon jaune se dresse au bout d’une tige creuse sans feuilles qui va de 2 à 50 cm de haut et qui contient un suc blanc qui laisse des taches brunes sur les doigts.pissenlit
    Ses fruits, akènes, se reconnaissent à ces petites boules duveteuses sur lequel on aime à souffler et qui peuvent leur permettre de se promener jusqu’à 10 km. Le pissenlit est une plante dite hermaphrodite, elle a des organes mâles et femelles. Grâce à eux et à ses multiples fleurs dans son réceptacle, un insecte (abeille ou autre) peut lui permettre de s’autoféconder et ainsi de se multiplier.
    Les fleurs de pissenlit son mellifères et une source de pollen importante pour nourrir les abeilles qui produisent un miel de pissenlit délicieux.

    pissenlit

    Le pissenlit est loin d’être « une mauvaise herbe » bien au contraire. Sa racine, ses feuilles, ses fleurs que ce soit pour les abeilles où pour réaliser de délicieuses gelées, tout est bon dans le pissenlit.

    Il existe plus de 1200 espèces et sous-espèces de pissenlits en Europe.
    Son nom botanique Taraxacum viendrait de l’Arabe tharakhchakon qui désignait une plante ressemblant au pissenlit. On le connaît également sous le nom de « Dent de Lion » en raison de la forme de ses feuilles. En anglais on le nomme d’ailleurs dandelion, en italien dente-de-lione tout comme en castillan diente de león. Les Français l’ont nommé eux « pissenlit », en raison de ses propriétés… diurétiques ! Mais l’appellation "Dent de lion" est également utilisée dans certaines contrées françaises.
    pissenlit
    On lui doit l’expression et je comprends mieux maintenant, « Manger les pissenlits par la racine » mais c’est une autre histoire.

    Les vertus du pissenlit
    Que contient le pissenlit
    On retrouve dans le pissenlit de la taraxine, les terpènes, les flavonoïdes et des carotéïdes. Le pissenlit se compose aussi de stérols et d’acides phénoliques.
    La racine du pissenlit renferme de l’inuline et des sucres complexes qui favorisent la multiplication des bactéries intestinales.
    pissenlit
    Des fibres 2,7 g pour 100 g qui favorisent la bonne santé de la flore intestinale.
    Le pissenlit est également riche en vitamines et minéraux indispensables pour notre système immunitaire.

    Mais aussi :
    Eau : 85,3 g/100 g
    Sodium : 44,3 mg soit l’équivalent en sel de 111,636 mg/100 g
     

    pissenlitVitamine A : bêta-carotène : (5 850 µg/100 g) essentielle pour la santé, la vitamine A joue également un rôle important dans la vision au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité, elle participe également à la croissance des os, à la régulation du système immunitaire. Notre organisme peut transformer en vitamine A certains caroténoïdes on les qualifie de provitamine A ou bêta-carotène. Ce qu’il faut savoir c’est que le bêta-carotène ne se transforme en vitamine A que dans la mesure où l’organisme en a besoin. Le bêta-carotène est un pigment qui a une action filtrante face au soleil. Vitamine B1 : (0,19 mg/100 g), c’est une coenzyme, importante pour la production d’énergie puisée dans les glucides que nous absorbons. Elle favorise la transmission de l’influx nerveux et aide à une bonne croissance. Vitamine B2 : (0,2 mg/100 g), importante dans la production d’énergie. Elle sert aussi à la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi qu’à la croissance et à la réparation des tissus. Vitamine C : (37,5 mg/100 g)le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation. Vitamine K1 : (778 µg/100 g) joue un rôle essentiel dans la coagulation sanguine. Elle participe aussi à la formation d’une protéine de l’os : l’ostéocalcine et retarde l’apparition de l’ostéoporose en maintenant le calcium dans les os.
    pissenlitCalcium : (62,2 g/100 g) joue aussi un rôle important dans la coagulation du sang, le maintien de la pression sanguine et la contraction des muscles, dont le cœur.
    Cuivre : (0,0667 mg/100 g) en tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.
    Fer : (3,1 mg/100 g) toutes les cellules de notre corps sont composées de fer. Il est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang et joue un rôle important dans la fabrication de nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs.
    Manganèse : (0,163 mg/100 g) agit à titre de prévention sur les dommages causés par les radicaux libres.
    Phosphore : (66 mg/100 g) considéré comme le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle important pour le maintien de la santé des os et des dents.
    Potassium : (397 mg/100 g) important pour la croissance et l’entretien des cellules. Indispensable au système nerveux et à la contraction musculaire normale - y compris le muscle cardiaque. Le potassium est également un électrolyte qui aide à équilibrer les fluides du corps humain, important pour maintenir une bonne pression artérielle
    Sélénium : (2,2 µg/100 g)
    pissenlitZinc : (0,212 mg/100 g) joue un rôle important dans le cadre des réactions immunitaires, de la fabrication du matériel génétiques, de la cicatrisation des plaies et du développement du fœtus.
    Iode : (0,4 µg/100 g)
    pissenlit
    En utilisation interne
    La sphère hépathique
    Le pissenlit a une action importante au niveau du foie et de son engorgement ainsi que sur la vésicule.
    pissenlit
    Système digestif
    Ses vertus dépuratives agissent en cas de constipation, cholagogue (permet la digestion des graisses), de digestion difficile d’excès de cholestérol et en cas d’inappétence.
    pissenlit
    Autre vertus thérapeutiques
    Le pissenlit peut également agir comme anti-inflammatoire, ses propriétés diurétiques permettent de traiter l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque et parfois l’hyperkaliémie (qui correspond à un excès de potassium dans le plasma sanguin). Stimulation enzymatique du foie et des reins.

    Utilisation de la plante
    On utilise principalement la racine (pour ses vertus cholalogue pour aider la vésicule biliaire à évacuer) et les feuilles pour leurs propriétés cholérétiques.
    On ne dépassera pas la dose quotidienne de 30 g pour les feuilles et 15 g pour les racines.
    Par exemple :

    esséniens
    en infusion avec ses feuilles (4 à 10 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante, trois fois par jour).
    en décoction de racines séchées (1 à 4 g pour 150 ml d’eau bouillante, trois fois par jour).

    La recherche sur le pissenlit
    pissenlit
    pissenlitLes recherches se poursuivent sur le pissenlit et portent essentiellement sur les propriétés de cette plante : la Commission E, une communauté scientifique allemande, et l’European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) ont notamment reconnu ses vertus. Actuellement, des expériences sont faites pour démontrer les bienfaits anticancer antidiabète ou encore antioxydant de ses composantes.
    pissenlit
    Le pissenlit figure dans la Liste A des plantes médicinales utilisées traditionnellement de la Pharmacopée française.

    Mise en garde
    pissenlit
    Anticoagulant
    Du fait de la quantité élevée de vitamine K dans le pissenlit, vitamine également fabriquée par l’organisme, les personnes qui prennent des médicaments anticoagulants, doivent modérer leur alimentation en produit contenant de la vitamine K. Il est fortement conseillé de consulter un médecin pour connaître les sources alimentaires de vitamines K. Il est recommandé de ne consommer de l’épinard 1 fois par jour (250 g cru et 60 g environ cuit).
    pissenlit
    Calculs rénaux
    Il est recommandé aux personnes fragiles des reins et sujette à des risques de lithiases urinaires (calculs) de consulter un professionnel de la santé avant de prendre du pissenlit.
    Enfin, en cas d’insuffisance rénale ou de problèmes cardiaques, le pissenlit ne doit être pris qu’après avis du médecin.
    pissenlit
    Contre-indications
    En cas de grossesse, d’allaitement, de maladie cardiaque ou rénale, ce genre de cure n’est pas à envisager. Par ailleurs, toutes les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (comme la marguerite) doivent consulter un médecin au préalable. Aucune autre toxicité particulière n’est attribuée au pissenlit.

    Il existe une Confrérie du Pissenlit créée en 2000
    pissenlit
    pissenlitLa Confrérie des Pissenlits, née du souhait de Daniel Gibaru, a été fondée en 2000. Cette Confrérie honore avec passion et ferveur le « Pissenlit » dans tous ses états.
    Le but de la confrérie est de réhabiliter le sens du mot « Pissenlit », de faire renaître cette plante connue de tous et pourtant si mal perçue, voire parfois méconnue, aux bienfaits divers et variés.
    Pour cela, la Confrérie organise et participe à des manifestations (Fête du Pissenlit à Ohis, ….), part à la rencontre des petits comme des grands pour promouvoir les vertus du « Pissenlit ».
    La Confrérie élabore aussi ses propres produits à base de pissenlits, revisite les anciennes recettes pour le plaisir de tous…
    Au fil de ce site, vous découvrirez et/ou apprendrez que « dans le pissenlit, rien ne nuit ».

    Le pissenlit en cuisine
    pissenlit
    Le pissenlit se ramasse avant la floraison et on le retrouve dans de délicieuses salades, en omelettes, dans des quiches, en soupe, en gelée et également pour produire du "vin de pissenlit" que l’on réalisera avec les fleurs.
    Pour la cueillette on privilégia des lieux loin de zones industrielles et des routes fréquentées.

    Quelques recettes
    Gelée de pissenlit ou Cramaillotte
    Ingrédients pissenlit

    pissenlit
    120 g de pétales de pissenlit
    1 l d’eau
    15 cl de sirop d’agave
    2 g d’agar agar
    1 citron tranché.
    Préparation
    Séparez les pétales des fleurs en faisant en sorte de ne pas intégrer la partie verte.
    Versez l’eau dans une casserole. pissenlit
    Ajoutez les pétales de pissenlit, l’agar agar et le citron tranché.
    Laissez macérer environ 30 minutes.
    Bien mélanger et portez ensuite à ébullition.
    Laissez bouillir 10 mn à feu doux en mélangeant souvent.
    Pressez ensuite au travers d’un tamis (j’ai utilisé un torchon).
    Remettez le jus obtenu dans une casserole.
    Ajoutez le sirop d’agave.
    Portez de nouveau à ébullition 10 mn à feu doux.
    Versez ensuite dans des pots ébouillantés.
    Vissez le couvercle retournez et laissez refroidir.
    Salade de pissenlit
    Ingrédients (pour 4 personnes)

    pissenlit
    un plein saladier de pissenlit pissenlit
    un paquet de lardons
    des croûtons
    2 œufs
    moutarde
    vinaigre
    huile d’olive
    sel, poivre
    Préparation
    Préparez la salade. pissenlit
    Nettoyez les pissenlits et enlevez les mauvaises feuilles.
    Faites-les ensuite tremper dans de l’eau additionnée de bicarbonate.
    Changez l’eau plusieurs fois jusqu’à ce qu’elle soit claire.
    Essorez.
    Faites cuire les œufs entre 6 et 9 minutes selon votre préférence (à 6 minutes le jaune d’œuf est encore coulant, à 9 minutes ce sera un œuf dur).
    Faites griller les lardons dans une poêle sans matière grasse.
    Égouttez les lardons sur un papier absorbant, en gardant un peu de graisse dans la poêle.
    Coupez le pain en petit cube, et le faites revenir quelques minutes dans la graisse des lardons.
    Préparez la vinaigrette avec 1 cuillère à café de moutarde + 2 c à s de vinaigre +3 c à s d’huile d’olive. Salez et poivrez.
    Dans le saladier, mélangez la salade, les lardons, les croûtons, les œufs coupés, la vinaigrette.

    pissenlit

    Jackie Thouny
    Site web : www.jackiecuisine.com

    pissenlit
    Pour de nouvelles recettes avec les pissenlits :
    pissenlit
    quantique99 Recettes de Pissenlits éd. du Tullinois
    pissenlit
    Pour celles et ceux qui souhaitent découvrir de nouvelles recettes pour accomoder les pissenlits, Claude Rey vous en propose 99 !
    Présentation de recettes réalisées à base de pissenlits (taraxacum) pour un repas complet, de l’apéritif, entrées, plats principaux, desserts, café, sorbet et digestifs. Vous allez épater votre famille, vos amis et vous-même.
    Le pissenlit grâce à sa richesse en principes amers est l’un des désintoxifiants végétaux les plus efficaces, principalement sur le foie et la vésicule biliaire pour éliminer les déchets…

    Principales sources :
    pissenlit
    • Au Jardin : www.aujardin.info
    • Auto Bien Être : www.autobienetre.com
    • Chez l’Apothicaire : chezlapothicaire.wordpress.com
    • Confrérie du pissenlit : www.confreriedupissenlit.fr
    • Cuisine et cigares : www.cuisinetcigares.com
    • Doctissimo : www.doctissimo.fr
    • e-Santé : www.e-sante.fr
    • Fiches Jardinage : fiches.jardinage.free.fr
    • Futura Sciences : www.futura-sciences.com
    • Passeport Santé : www.passeportsante.net
    • Santé Médecine : sante-medecine.commentcamarche.net
    • Univers Nature : www.univers-nature.com
    • Wikipedia : www.fr.wikipedia.org

    copié/collé de www.energie-sante.net


    votre commentaire
  • citrons

    Le citron congelé : incroyable - Ne prendre que les citrons non traités. À vous d'en déterminer l'efficacité !
    De nombreux professionnels de restaurants et brasseries utilisent ou consomment le citron entier et rien n'est gaspillé.
    Comment pouvez-vous utiliser le citron entier sans pertes ?
    C'est simple... placer le citron dans le congélateur. Une fois que le citron est congelé, utilisez votre râpe et râpez le citron entier (pas besoin de l'éplucher) et le saupoudrer sur le dessus de vos aliments. Saupoudrez-le sur votre salade, crème glacée, soupe, nouilles, sauce à spaghetti, riz, sushi, plats de poisson, etc....
    Le goût de tous les aliments sera rehaussé de façon inattendue.
    Très probablement, vous ne pensez au citron que pour sa vitamine C. Pas plus. Quel est l'avantage majeur de l'utilisation du citron entier autre que pour prévenir les déchets et ajouter un nouveau goût à vos plats ?
    Eh bien, les zestes de citron contiennent jusqu'à 5 à 10 fois plus de vitamines que le jus de citron lui-même.
    Et oui, c'est ce que vous auriez gaspillé. Mais à partir de maintenant, en suivant cette procédure simple de congeler le citron en entier, puis le râper sur le dessus de vos plats, vous pouvez consommer tous ses nutriments.
    Il est également bon à savoir que les zestes de citron sont régénérateurs de santé dans l'éradication des éléments toxiques dans le corps. Donc, placez votre citron dans votre congélateur, puis râpez-le sur votre repas  tous les jours.
    C'est un élément clé pour rendre vos aliments plus savoureux qui vous aidera à vivre plus sainement et plus longtemps !
    C'est le secret de citron ! Mieux vaut tard que jamais !
    Le citron est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancéreuses. Il est 10,000 fois plus puissant que la chimiothérapie.
    Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela ?
    Parce qu'il existe des laboratoires intéressés à faire une version synthétique qui leur apportera d'énormes profits.
    Vous pouvez désormais aider un ami dans le besoin en lui laissant, savoir que le jus de citron et le citron lui-même tel qu'expliqué ci-dessus, est bénéfique dans la prévention de la maladie.
    Son goût est agréable et il ne produit pas les effets horribles de la chimiothérapie.
    Combien de personnes vont mourir alors que ce secret bien gardé est maintenu, afin de ne pas compromettre les multi millionnaires bénéfiques des grandes entreprises ?
    Comme vous le savez, le citronnier est connu pour ses variétés de citrons et limes. Il est crédité de nombreuses vertus, mais la plus intéressante est l'effet qu'il produit sur les kystes et les tumeurs. Cette plante est un remède prouvé contre les cancers de tous types. Certains disent qu'il est très utile dans toutes les variantes de cancer. Il est également considéré comme un spectre anti-microbien contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, il régule la tension artérielle trop élevée et est un antidépresseur, tout en combattant le stress et les troubles nerveux.
    La source de cette information est fascinante: il s'agit de l'un des plus grands fabricants de médicaments au monde, qui dit que, après plus de 20 ans d'essais en laboratoire depuis 1970, les extraits ont révélé qu'il détruit les cellules malignes dans 12 cancers, notamment du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas ....
    Les composés de cet arbre se sont avérés 10.000 fois plus efficace que le produit adriamycine, un médicament chimio-thérapeutique normalement utilisé dans le monde, pour ralentir la croissance des cellules cancéreuses.
    Et ce qui est encore plus étonnant: ce type de thérapie avec l'extrait de citron détruit seulement les cellules cancéreuses malignes et elle n'affecte pas les cellules saines.

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Voici ma recette de l’œuf à la coque :oeuf coque

    • prenez un œuf frais bio ;
    • plongez-le dans une casserole d’eaufroide. 99 % des recettes recommandent de mettre votre œuf directement dans l’eau bouillante mais c’est idiot : primo, comme chacun a pu l’observer, le choc thermique provoque une rupture de la coquille ; secundo, la température excessive (l’œuf coagule dès 80 °C) provoquera une cuisson trop violente du blanc. Donc, on met l’œuf dans l’eau froide.
    • mettez la casserole à chauffer sur feu moyen (7 sur plaque à induction ou vitrocéramique), et remuez régulièrement pour que l’œuf cuise de façon homogène ;
    • lorsque des bulles se forment au fond de la casserole, et qu’elles ne disparaissent plus lorsque vous tournez avec une cuillère (l’eau est alors à environ 85 °C), comptez 30 secondes et sortez l’œuf de l’eau ;
    • laissez l’œuf reposer quelques minutes pour qu’il termine sa cuisson et qu’il tiédisse ;
    • dès que vous pouvez le prendre sans vous brûler les doigts, mettez-le dans un coquetier, le gros bout vers le haut ;
    • Découpez le « chapeau » avec un couteau. Le fait de découper le chapeau du côté « gros » de l’œuf offre un plus grand périmètre pour y plonger ensuite votre petite cuillère. Vous limiterez, sans toutefois l’éliminer, le risque que l’œuf ne coule sur votre coquetier et votre assiette.

    Délice : un œuf tiède et onctueux

    L’objectif est un œuf à la coque uniformément onctueux : le blanc doit être coagulé sans être caoutchouteux, le jaune chaud sans être dur.

    Les jours de fête, j’ajoute dans mon œuf, en même temps que le sel, une pointe de crème de truffe blanche (le tartuffo bianco italien). Mais même sans cela, un bon œuf à la coque cuit à point est un suprême délice.

    Avertissement

    Notez-bien que ma recette ne garantit pas le succès à chaque fois. En ce qui me concerne, malgré des années d’expérience, je ne réussis mes œufs à la coque qu’environ deux fois sur trois.

    Il est en fait excessivement difficile de juger, tant qu’on n’a pas ouvert l’œuf, de son aspect précis à l’intérieur. Ce sera donc à vous d’adapter le temps de cuisson pour parvenir au résultat escompté, selon :

    1. la taille de l’œuf : un petit œuf cuit plus vite qu’un gros ;
    2. la température de l’œuf : s’il sort du frigo et qu’il est donc presque glacé au centre, il met plus de temps à cuire ;
    3. la température de l’eau en début de cuisson.

    Bon pour la santé

    L’œuf à la coque est particulièrement bon pour la santé parce que la cuisson à basse température (moins de 100 °C) préserve les vertus des protéines. Les protéines de l’œuf sont si bien équilibrées qu’elles sont prises comme référence par la FAO (Food and Agriculture Organization, des Nations unies) et l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : elles apportent en effet les acides aminés indispensables à un équilibre optimum pour couvrir les besoins de l’enfant et de l’adulte. Mais il ne faut pas provoquer de « glycation » des protéines par une cuisson excessive.

    En outre, l’œuf contient, dans son jaune, une quantité élevée (5,5 g environ pour un œuf de 60 g) de lipides présentant une forte proportion d’acides gras polyinsaturés (15 % environ), dont les fameux oméga 3, que l’organisme ne peut synthétiser et dont l’apport est essentiel à son bon fonctionnement.

    Enfin, l’œuf contient divers minéraux et oligo-éléments, ainsi que de hautes teneurs en vitamines A, D et E, dont les fonctions dans le métabolisme calcique et les propriétés antioxydantes sont bénéfiques. Sans compter sa relative pauvreté calorique (environ 90 calories métabolisables dans un œuf de 60 g, dont 80 % dans le jaune), ce qui en fait un aliment de haute qualité, qui plus est à un prix modique.

    Les diététiciens ont longtemps reproché à l’œuf d’être trop riche en cholestérol mais il s’agissait là d’une accusation injuste. Il est vrai que le jaune est riche en cholestérol (200 mg environ) mais, d’une part le cholestérol n’est pas le poison qu’on a dit, et son influence sur les maladies cardiovasculaires est aujourd’hui remise en question, d’autre part c’est de toutes façons le foie qui produit la presque totalité du cholestérol sanguin, à partir du glucose. L’apport alimentaire de cholestérol, quelle que soit son origine, est négligeable. La consommation d’œufs ne saurait donc être tenue pour responsable du taux de «mauvais» cholestérol dans le sang – si mauvais cholestérol il y a.

    Vous pouvez donc manger sans problème 7 œufs par semaine, et plus encore si vous êtes en bonne santé.

    Quelques précautions à prendre avec les œufs

    Conservez-les au réfrigérateur. Evitez absolument de les laver, car l’eau enlève la cuticule qui protège l’œuf des contaminations bactériennes.

    La limite recommandée de consommation de 28 jours. En cas de doute, le manger cuit.

    Bon à savoir : pourquoi les œufs sont-ils vendus à la douzaine ?

    Les œufs sont habituellement vendus par 12 pour pour… préserver la paix des familles.

    En effet, les œufs sont très difficiles à diviser en part égales. Donc, mieux vaut que chacun ait le même nombre d’œufs dans son assiette. Cela évite les disputes.

    Que vous soyez célibataire, en couple, ou avec un, deux ou quatre enfants, avoir une barquette de douze œuf permet de faire des parts égales :

    • 12 fois un œuf.
    • 6 fois deux œufs
    • 4 fois trois œufs
    • 3 fois quatre œufs
    • 2 fois six œufs.

    C’est donc avec une grande inquiétude que j’ai vu apparaître, ces derniers temps, des barquettes dedix œufsdans les rayons des magasins.

    Le but des commerçants est assez évident : vendre dix œufs au lieu de douze permet de donner l’illusion au client que le prix est moins cher, surtout si celui-ci est mauvais en calcul mental et qu’il ne s’embarrasse pas de ramener le prix de ce qu’il achète à l’unité.

    Le problème est qu’une barquette de dix œufs ennuiera toutes les familles, sauf celles qui ont trois enfants, et qui pourront faire deux fois cinq œufs. Mais il n’y a aucune autre combinaison possible !

    A votre santé !

    Jean-Marc Dupuis


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique