• La Chine construit la première ville-forêt du monde

    Autosuffisante et parfaitement intégrée à son environnement, la nouvelle cité produira très peu de CO2... et en consommera énormément. Présentations.

    La province de Guangxi, au sud de la Chine, va bientôt accueillir la première ville-forêt au monde. Gros plan sur un projet architectural pharaonique, écologique et fascinant.

    Stefano Boeri, l’architecte à l’origine de cette idée folle, peut sembler bien ambitieux. Pourtant, dans le domaine, cet italien n’est déjà plus un débutant. On lui doit déjà la construction d’un certain nombre de tours végétales aussi belles que surprenantes, notamment à Milan (on vous en parlait ici).

    Aujourd'hui, il entend juste passer à la vitesse supérieure… 

    Source photos : Stefano Boeri Architetti

    Son objectif ? Bâtir, sur 175 hectares, une ville de 30 000 habitants entièrement conçue pour épouser la nature.

    Cette nouvelle cité fera la part belle au végétal. Ses murs, ses toits et ses couloirs de circulation accueilleront au total 40 000 arbres et un million de plantes. Une véritable petite jungle aux effets bénéfiques sur la qualité de l’air.

    « Une fois construite, la nouvelle ville pourra absorber environ 10 000 tonnes de CO2 et 57 tonnes de polluants par an, tout en produisant presque 900 tonnes d’oxygène. »Source : Stefano Boeri Architetti

    Mais ce n’est pas tout. La présence d’autant de verdure devrait aussi avoir un impact direct sur la température ambiante du site (moins élevée), favoriser l’émergence d’une réelle biodiversité (insectes, oiseaux, plantes) et permettre une isolation phonique (pour une ville moins bruyante).

    Autres points forts : la ville sera 100% autosuffisante en énergies renouvelables (solaires et géothermiques) et elle sera desservie par une ligne ferroviaire électrique accessible aux voitures électriques…

    Deux écoles, un hôpital et des espaces de détente sont d’ores et déjà prévu. Selon The Guardian, l’inauguration de cette grande première mondiale pourrait avoir lieu dès 2020.

    La Chine a un temps été à la traîne en matière d’écologie. Mais, qui sait, avec ce type de projets, ça pourrait bien changer

    « 19 bonnes nouvellesEsclavage moderne par le système monétaire »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :